Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 13.12.2010 08h26
France : le conseil de surveillance d'Areva approuve l'augmentation de son capital

Le conseil de surveillance du groupe nucléaire français Areva, réuni samedi, a approuvé l'augmentation de 900 millions d'euros de son capital, apportée par le fonds souverain koweïtien et l'Etat français.

"Le Conseil de surveillance d'Areva, réuni ce jour sous la présidence de Jean-Cyril Spinetta, a examiné et approuvé le lancement d'une augmentation de capital réservée de 900 millions d'euros, représentant 7,2% du capital à l'issue de l'opération, souscrite par Kuwait Investment Authority (KIA) pour 600 millions d'euros et l'Etat français pour 300 millions d'euros", indique un communiqué publié par le groupe nucléaire français.

La participation directe de l'Etat français dans le groupe nucléaire public à 10,2% du capital.

"L'Etat français et KIA ont noué un pacte d'actionnaires prévoyant notamment la stabilité de la participation de KIA au capital d'Areva pendant 18 mois", poursuit le communiqué.

KIA ne disposera pas de siège au conseil de surveillance, et " la gouvernance d'Areva reste inchangée", souligne le communiqué.

Par ailleurs, l'Etat français s'est engagé à faire ses meilleurs efforts pour procéder à la cotation des actions ordinaires au cours du premier semestre 2011.

"Ces opérations permettront au groupe de renforcer ses fonds propres et de poursuivre son plan de développement avec une structure financière renforcée", ajoute le communiqué.

Lors des discussions avec KIA, Areva avait indiqué ses perspectives à horizon 2012, avec un chiffre d'affaires de 12 milliards d'euros, une marge opérationnelle à deux chiffres, et un cash-flow opérationnel libre significativement positif.

Le processus de recapitalisation du groupe français avait été lancé depuis l'été 2009.

La dirigeante d'Areva, Anne Lauvergeon, avait réclamé depuis des années l'augmentation du capital du groupe pour financer ses projets d'investissements.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine disposée à coopérer avec l'UE sur le contrôle du commerce mondial des armes
La Chine va améliorer le système de financement des hôpitaux en zone rurale
La France mène une diplomatie des « commandes » et les nouveaux pays émergents en sont la cible
Péninsule coréenne : la Chine reste neutre
Les enseignants doivent-ils vraiment se mettre à genoux devant leurs étudiants ?
L'UE doit davantage tenir compte des plaintes et des demandes de l'Afrique
« Atterrissage en douceur » pour l'économie chinoise ?