Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 10.12.2010 17h47
Un avocat norvégien fustige le Comité Nobel pour avoir suscité la controverse

L'avocat norvégien Fredrik S. Heffermehl a réitéré mercredi ses critiques à l'encontre du Comité Nobel pour avoir attribué le prix Nobel de la paix 2010 à Liu Xiaobo, un citoyen chinois condamné, à la veille de la cérémonie de la remise des prix, à laquelle de nombreux pays ont refusé d'assister.

"Plutôt que de promouvoir la coopération et le dialogue, le Comité Nobel a favorisé cette année la controverse et la mauvaise volonté" en attribuant le prix Nobel de la paix à Liu Xiaobo, a déclaré l'avocat dans son courrier envoyé aux journalistes à Oslo.

"Un groupe qui a témoigné d'une telle méconnaissance envers les idées modernes pour la paix est jugé discrédité et doit démissionner immédiatement", a déclaré M. Heffermehl.

Liu Xiaobo, 54 ans, a été condamné le 25 décembre 2009 par un tribunal de Beijing, à onze ans de prison, pour avoir violé la loi chinoise et avoir été impliqué dans des activités visant à renverser le gouvernement.

"Si le comité avait respecté l'idée qu'avait Alfred Nobel à l'esprit, il aurait fallu bâtir l'unité internationale et promouvoir le désarmement par le biais du droit et des institutions internationales", a affirmé M. Heffermehl.

"Le prix Nobel de la paix 2010 démontre que l'idéologie demeure assujettie au paternalisme de l'Occident et à la mentalité de la Guerre Froide", a-t-il indiqué.

Il a affirmé que le comité aurait dû récompenser les nombreux efforts destinés à développer une compréhension de la démocratie et de l'application de la loi en Chine à travers le dialogue et la communication pacifique.

Le Comité Nobel a annoncé sur son site internet que 19 des 65 pays dotés des ambassades à Oslo avaient décliné l'invitation à la cérémonie de remise du prix Nobel de la paix de cette année.

Auparavant, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Jiang Yu, a fait remarquer que plus de 100 pays et organisations internationales avaient exprimé leur soutien à la position chinoise sur le prix Nobel de la paix de cette année.

"Cela démontre que la majorité des membres de la communauté internationale n'acceptent pas la décision erronée du Comité Nobel", a souligné Mme Jiang lors d'une conférence de presse.

Depuis que le Comité Nobel a décerné le prix Nobel de la paix à Liu Xiaobo le 8 octobre dernier,

M. Heffermehl a critiqué le comité à plusieurs reprises, affirmant que le prix Nobel de la paix ne respectait plus la volonté de Nobel.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine disposée à coopérer avec l'UE sur le contrôle du commerce mondial des armes
La Chine va améliorer le système de financement des hôpitaux en zone rurale
La France mène une diplomatie des « commandes » et les nouveaux pays émergents en sont la cible
Péninsule coréenne : la Chine reste neutre
Les enseignants doivent-ils vraiment se mettre à genoux devant leurs étudiants ?
L'UE doit davantage tenir compte des plaintes et des demandes de l'Afrique
« Atterrissage en douceur » pour l'économie chinoise ?