100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 17.11.2010 08h17
Iran : début de la plus grande manoeuvre de défense aérienne nationale

L'armée iranienne a lancé sa plus grande manoeuvre de défense aérienne nationale en vue de se préparer à d'éventuelles attaques sur "des cibles publiques et nucléaires", a rapporté mardi la chaîne de télévision satellitaire Press TV.

Les unités de défense aérienne de l'armée et les Gardiens de la révolution islamique (IRGC) participent à cette manoeuvre de cinq jours, divisée en trois étapes et intitulée "Modafean Aseman Velayat 3" (Les Gardiens du ciel islamique).

Ces exercices aériens à l'échelle nationale, qui ont débuté mardi matin, se déroulent près des "sites nucléaires et importants" et comprennent des tirs d'essai de missiles antiaériens de longue portée.

Ces exercices militaires visent à renforcer la capacité de l'armée à répondre aux menaces contre les sites stratégiques nucléaires et importants.

Le commandant de la base de défense aérienne de Khatamolanbia, le général de brigade Ahmad Miqani, a indiqué dimanche que ces exercices font partie d'une manoeuvre annuelle à laquelle participeront toutes les unités de défense aérienne des forces armées de l'Iran.

Plus tôt dans la même journée, le général a annoncé que l'Iran produirait un système radar de défense aérienne d'une portée de 3.000 km. D'ici février 2011 une nouvelle génération de système antimissile de défense aérienne S-200 à longue portée, développée par l'Iran lui-même, sera également dévoilée.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine restreint l'achat des logements pour les individus et les institutions étrangers
Deux Europes dans la crise de la protection sociale
Deux Europes dans la crise de la protection sociale
Sarkozy forme un nouveau gouvernement en préparation de la présidentielle (ANLAYSE)
Ce que cherche à obtenir Nicolas Sarkozy en France et dans le monde
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI