100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 15.11.2010 11h19
Obama optimiste sur la ratification du traité nucléaire américano-russe par le Congrès américain

Le président américain Barack Obama s'est dit dimanche optimiste sur la ratification du nouveau Traité de réduction des armes stratégiques (START), signé entre les Etats-Unis et la Russie, par le Congrès américain.

"Mon espoir c'est que comme c'est un bon traité nous le ferons ratifier", a dit M. Obama lors d'un point de presse tenu à Washington après une tournée de 10 jours en Asie. Il a mentionné le soutien "important" de la Russie vis-à-vis des sanctions contre l'Iran et la route d'approvisionnement passant par la Russie pour faciliter la guerre en Afghanistan.

M. Obama a confirmé à son homologue russe Dmitri Medvedev dimanche qu'il s'agissait d'une des toutes premières priorités de son gouvernement de faire ratifier le nouveau START par le Sénat américain. Les deux dirigeants se sont entretenus en marge du sommet de l'APEC tenu à Yokohama, au Japon.

"J'ai réaffirmé mon engagement d'obtenir la ratification du traité START pendant la session transitoire", a déclaré M. Obama.

Le Parti démocrate d'Obama a perdu la majorité à la Chambre des représentants aux élections de mi-mandat du 2 novembre, mais il a conservé la position dominante au sein du Sénat. Lundi, débutera une session transitoire du Congrès, dont le mandat expirera fin janvier 2011, où continueront de siéger les députés et sénateurs sortants tandis que les nouveaux élus ne siégeront pas encore.

MM. Obama et Medvedev ont signé en avril à Prague le nouveau START, qui remplace l'ancien traité ayant expiré en décembre 2009. Le nouveau traité prévoit un maximum de 1.550 têtes nucléaires pour chacun des deux pays, soit une réduction de 30% par rapport à un niveau établi en 2002.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : les recettes fiscales d'octobre en hausse de 14,8% en glissement annuel
Nouvelles règles de détermination des peines pour les infractions en matière de cyberattaques
Ce que cherche à obtenir Nicolas Sarkozy en France et dans le monde
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI
La Chine et la réalité : choses vues et entendues par un journaliste chinois en Europe
Le partenariat stratégique global sino-français entre dans une nouvelle phase (PAPIER GENERAL)