100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 12.11.2010 08h41
Les présidents chinois et russe veulent orienter le G20 vers les intérêts des économies émergentes

Le président chinois Hu Jintao a déclaré ici à Séoul jeudi que la Chine est prête à renforcer la coordination et la coopération avec la Russie dans le cadre du G20.

C'est pour faire avancer le mécanisme multilatéral vers les intérêts des économies émergentes, comme la Chine et la Russie, a déclaré M. Hu.

Le président chinois s'est exprimé à ce propos lors de sa rencontre avec le président Dmitry Medvedev en marge du sommet du G20.

M. Medvedev a déclaré que les pays du BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) ont contribué considérablement à réformer le système monétaire international.

Il a ajouté que la Russie est prête à coopérer étroitement avec la Chine dans le cadre du BRIC et du G20 et à continuer de faire avancer la réforme du système monétaire international et de renforcer la supervision financière internationale.

D'après M. Hu, la Chine est prête à travailler avec la Russie pour pousser le sommet du G20 de Séoul à renforcer le rythme de la reprise économique mondiale, à faire avancer les réformes du système financier international, à oeuvrer en faveur de la résolution de la croissance déséquilibrée au Sud et au Nord et à travailler pour des résultats équilibrés et complets du cycle de Doha.

Les deux dirigeants ont également parlé de la situation dans la péninsule coréenne et du dossier nucléaire iranien.

Le président chinois participe au 5e Sommet du G20 et au 18e Sommet de l'APEC

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Nouvelles règles de détermination des peines pour les infractions en matière de cyberattaques
Rencontre à Beijing entre les PM Wen Jiabao et David Cameron
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?
La Chine et la réalité : choses vues et entendues par un journaliste chinois en Europe
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI
Le partenariat stratégique global sino-français entre dans une nouvelle phase (PAPIER GENERAL)
Les liens sino-européens ont besoin d'esprits ouverts