100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 05.11.2010 16h18
Les États-Unis sanctionnent les groupes terroristes responsables des attentats de Bombay

Le département américain du Trésor a annoncé jeudi, à la veille d'une visite en Inde du président Barack Obama, des sanctions contre les organisations terroristes basées au Pakistan et responsables des attentats commis en Inde en 2006 et 2008.

Le Trésor a mis en ligne de mire les réseaux de soutien matériel et financier des mouvements Lashkar-e Tayyiba (LET) et Jaish-e Mohammed (JEM), interdisant à tout ressortissant américain de participer à quelque transaction que ce soit avec les individus et entités concernés et gelant tous les avoirs que ceux-ci pourraient avoir sous juridiction américaine.

Ces sanctions ont été adoptées contre Azam Cheema, qui a participé à la formation des auteurs des attentats de novembre 2008 à Bombay, et qui était aussi le "cerveau" de l'attentat ferroviaire du LET en juillet 2006 à Bombay.

Elles ciblent également Hafiz Abdul Rahman Makki, chef de la branche politique du LET. Al Rehmat Trust, société écran du JEM désignée en conséquence comme soutien de ce mouvement, ainsi que le fondateur et dirigeant du JEM Mohammed Masood Azhar Alvi, tombent aussi sous le coup de sanctions.

"Le LET et le JEM ont démontré leur volonté et leur capacité de perpétrer des attaques contre des civils innocents", explique Stuart Levey, sous-secrétaire en charge du terrorisme et du renseignement financier. "Les mesures décidées aujourd'hui, y compris la désignation d'Azam Cheema qui est l'un des principaux commandants du LET impliqué dans les attentats de Bombay en 2006 et 2008, constituent une démarche importante pour mettre hors d' état de nuire les réseaux opérationnels et financiers de ces organisations meurtrières".

M. Obama doit se rendre vendredi en visite en Inde, avec pour première étape la ville de Bombay.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des bouddhistes tibétains recoivent un "doctorat" à Beijing
Le président chinois rencontre des officiers, appréciant leur travail en matière d'armement
L'exploitation des terres rares coûte cher à la Chine
Cela aurait été un crime dans tout autre pays également
Rares, comme leur nom l'indique
Le Quotidien du Peuple appelle à intensifier les efforts pour améliorer le travail concernant les intérêts du peuple
L'adoption du projet de loi sur la retraite en France a une grande importance pour l'Europe