100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 31.10.2010 18h33
ASEAN/sommets : le PM chinois propose de renforcer la coopération régionale (SYNTHESE)

Le Premier ministre chinois Wen Jiabao a présenté vendredi des propositions destinées à renforcer la coopération régionale, notamment en matière d'économie et de commerce, à l'occasion d'une série de sommets tenus entre l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) et ses trois partenaires, à savoir la Chine, le Japon et la Corée du Sud.

M. Wen a participé au sommet Chine-ASEAN, au sommet ASEAN+3 et à une réunion des dirigeants des trois pays partenaires de l'ASEAN. Il a par ailleurs tenu des entretiens avec ses homologues singapouriens et indiens, Lee Hsien Loong et Manmohan Singh.

Coopération Chine-ASEAN

Lors du 13e sommet Chine-ASEAN, le Premier ministre chinois ainsi que les autres dirigeants des membres de l'ASEAN ont exprimé leur engagement consistant à renforcer davantage leur partenariat stratégique et leur coopération globale.

M. Wen a présenté une proposition en six points visant à renforcer le partenariat stratégique entre la Chine et l'ASEAN, affirmant que la coopération "s'était avérée plus pragmatique, plus vaste et plus fructueuse".

"Nous devons continuer à promouvoir le développement pacifique à travers la coopération amicale" et devons travailler ensemble afin d'assurer que "la coopération Chine-ASEAN demeure une des locomotives de la coopération de l'Asie de l'Est", a-t-il affirmé.

En tête de la liste des priorités figure la promotion des relations économiques et commerciales entre les deux parties, a souligné M. Wen, avant d'ajouter que dans les années à venir, la Chine accroitraît la proportion de ses importations en provenance des pays membres de l'ASEAN et faciliterait le commerce avec ce bloc, dans l'attente de porter les échanges commerciaux bilatéraux à un volume annuel de 500 milliards de dollars d'ici 2015.

Sommet ASEAN+3

Lors du sommet ASEAN+3, le Premier ministre chinois a proposé de conclure le plus tôt possible l'accord de libre-échange (ALE) de l'Asie de l'Est et de promouvoir la coopération financière, et dans d'autres domaines.

"Renforcer la coopération ASEAN+3 est essentiel pour la revitalisation de l'Asie de l'Est", a affirmé M. Wen.

Evoquant l'ALE de l'Asie de l'Est, M. Wen a affirmé que la Chine, en tant que principal sherpa de la coopération commerciale de l'ASEAN+3, avait présenté une feuille de route pour la facilitation commerciale de l'ASEAN+3 pour les cinq prochaines années.

"La Chine consultera d'autres parties et proposera des mesures spécifiques pour promouvoir la libéralisation et la facilitation du commerce et de l'investissement au sein de la région", a-t-il ajouté.

La Chine, le Japon et la Corée du Sud, qui ont tous trois conclu un ALE avec l'ASEAN, devront oeuvrer à la signature d'un accord de libre-échange tripartite, a proposé M. Wen, rappelant que les trois pays avaient décidé de conclure un accord d'investissement tripartite le plus tôt possible et de mener à bien l'étude sur l'initiative de l'ALE d'ici 2012.

Des efforts devront être déployés pour approfondir la coopération financière, a-t-il affirmé, déclarant que les deux parties devraient rendre plus efficaces l'Initiative de Chiang Mai sur la multilatéralisation et améliorer ses procédures opérationnelles.

M. Wen a également appelé à la promotion de la coopération dans d'autres domaines, tels que la sécurité alimentaire, l'agriculture, la construction des infrastructures et l'éducation.

Les pays de l'ASEAN+3 devront renforcer leur communication et coordination dans le cadre des dossiers internationaux importants, tels que le changement climatique, et presser à l'obtention de résultats positifs dans les conférences internationales majeures, tels que le sommet du G20, a-t-il ajouté.

Coopération Chine-Japon-Corée du Sud

La coopération entre la Chine, le Japon et la Corée du Sud, qui constitue une partie importante de la coopération de l'Asie de l'Est, se développe de manière saine grâce aux efforts des trois pays, a estimé M. Wen lors de la réunion avec le président sud-coréen Lee Myung-bak et le Premier ministre japonais Naoto Kan.

Le chef du gouvernement chinois a proposé que les trois pays respectent le principe de pragmatisme et de flexibilité afin d'aplanir dans la mesure du possible les différends et de conclure un accord d'investissement tripartite le plus tôt possible.

Les trois pays devront promouvoir la coopération dans le domaine de l'innovation scientifique et technologique des secteurs clés, tels que la protection de l'énergie et de l'environnement ainsi que les nouvelles énergies et les énergies renouvelables, a-t-il poursuivi.

M. Wen a également proposé que les trois pays débutent les travaux préparatoires sur une base de démonstration de l'économie circulaire Chine-Japon-Corée du Sud, renforcent la coopération en matière de santé et d'hygiène, et optimise le mécanisme de coopération tripartite.

Réunions bilatérales

Lors de sa rencontre avec son homologue singapourien Lee Hsien Loong, M. Wen a salué la coopération et les échanges bilatéraux fructueux.

Quels que soient les changements qui interviennent sur la scène internationale, la position de la Chine, à savoir son soutien au maintien des cinq principes de coexistence pacifique, demeurera inchangée, a souligné le Premier ministre chinois.

Les deux pays devront saisir l'opportunité afin de renforcer la coopération dans le cadre de l'ajustement de la structure industrielle et de promouvoir le développement durable, et de s'efforcer de présenter des programmes conjoints tels que le Parc industriel de Suzhou et la ville écologique sino-singapourienne de Tianjin, a-t-il déclaré.

Apportant son assentiment aux propositions de coopération du Premier ministre chinois, M. Lee a indiqué que Singapour saisirait des opportunités de coopération fournies par le développement de la Chine et s'efforcerait de faire franchir un nouveau pallier aux relations économiques et commerciales bilatérales

La Chine et l'ASEAN poursuivront leurs efforts consistant à enregistrer de nouveaux progrès dans la coopération de l'Asie de l'Est, a-t-il souhaité.

Lors de sa réunion avec le Premier ministre indien Manmohan Singh, M. Wen a affirmé que le monde comportait assez de domaines dans lesquels les deux pays pouvaient coopérer.

Les deux pays devront maintenir inébranlablement leur amitié, promouvoir leur confiance politique et consolider leur partenariat coopératif stratégique, a-t-il souligné. La Chine est prête à travailler avec l'Inde pour consolider la coopération économique et commerciale bilatérale, et tâcher d'assurer une croissance continue du commerce et de l'investissement.

La Chine et l'Inde devront également protéger les intérêts des pays en développement par le biais d'une meilleure coordination dans les dossiers internationaux, a-t-il ajouté.

La Chine et l'Inde sont de bonnes amies et partenaires, et non des rivales, a de son côté souligné M. Singh, avant de préciser que l'Inde était prête à travailler avec la Chine pour renforcer leurs échanges de haut niveau et consultations à tout niveau, et renforcer leur coordination dans les affaires régionales et internationales.

Les deux Premiers ministres ont convenu du fait que les deux pays doivent maintenir la paix et la stabilité dans les régions frontalières.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : le profit industriel augmente de 53,5% pour les neuf premiers mois de l'année
Le PM chinois sur les travaux majeurs pour le dernier trimestre 2010
Qui est vraiment Liu Xiaobo ?
Chine : Le Quotidien du peuple souligne une réforme politique étape par étape
Le Sénat français a adopté le projet de loi sur la retraite à 62 ans
Les Etats-Unis mènent une guerre monétaire
Pourquoi la Banque centrale augmente t-elle résolument son taux d'intérêt ?