100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 28.10.2010 08h20
Etats-Unis : arrestation d'un suspect pour complot d'attaquer le métro

Le département de la Justice américain a indiqué que Farooque Ahmed, 34 ans et originaire d'Ashburn, en Virginie, a été arrêté mercredi pour tentative d'aider d'autres personnes, qu'il croyait être des membres d'al-Qaïda, dans la planification de multiples attentats dans les stations de métro à Washington D.C..

En annonçant l'arrestation, David Kris, vice-procureur général pour la sécurité nationale, a indiqué que "Farooque Ahmed est accusé de comploter avec des individus qu'il croyait être des terroristes pour bombarder notre système de transit, mais un effort coordonné de maintien de l'ordre et de renseignement a permis de faire échouer ses projets".

Le procureur américain, Neil MacBride, a indiqué que l'accusé avait l'intention de cibler les stations de rail "avec l'objectif de tuer le maximum d'usager du métro possible à travers des attentats simultanés".

Pendant l'annonce de l'arrestation, les officiels ont indiqué que le public n'a été en danger à aucun moment pendant l'enquête et que le FBI était au courant des activités d'Ahmed avant le début de la prétendue tentative et a étroitement surveillée ses activités jusqu'à son arrestation.

Ils ont indiqué que le public "devrait être assuré qu'il n'y avait aucune menace contre Metrorail ni sur le public de la région de Washington D.C.".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Barrage des Trois Gorges : la production est en passe de dépasser les 80 milliards de KWh l'année prochaine
Chine : augmentation prochaine des prix au détail de l'essence et du diesel
Chine : Le Quotidien du peuple souligne une réforme politique étape par étape
Le Sénat français a adopté le projet de loi sur la retraite à 62 ans
Les Etats-Unis mènent une guerre monétaire
Pourquoi la Banque centrale augmente t-elle résolument son taux d'intérêt ?
Les Etats-Unis reculent dans leur dispute monétaire avec la Chine