100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 25.10.2010 13h06
Fin du 13e sommet de la Francophonie 2010 avec des questions portant sur l'avenir de la Francophonie

Le 13 e sommet de la Francophonie a clos dimanche à Montreux en Suisse après deux jours de travaux, par l'adoptation de la Déclaration de Montreux visant à la solidarité et la coopération de la Francophonie et à la place de la Francophonie dans le monde.

Lors d'une conférence de presse donnée à l'issue de la séance de clôture du sommet, la présidente suisse Doris Leuthard a déclaré que la "Déclaration de Montreux", adoptée par tous les Etas membres s'articulait autour de trois points : la Francophonie comme acteur des relations internationales et sa place dans la gouvernance mondiale, le développement durable, la langue française dans un monde globalisé.

Elle s'est félicitée "des possibilités d'échanges nourris entre les délégations" que la réunion avait suscitée.

Sur le thème de la Francophonie comme acteur des relations internationales et sa place dans la gouvernance mondiale, les dirigeants francophones ont réfléchis sur les nouvelles pistes qui correspondent aux réalités actuelles du monde.

Lors du 13e sommet, l'Organisaton internationale de la Francophonie (OIF) réclame "une réforme urgente du Conseil de sécurité des Nations Unies". Elle encourage la poursuite de l' initiative qui a permis de présenter préalablement les perspectives de l'organisation, au G8 (à Muskoka) et au G20 (à Toronto), "sur les enjeux figurant à l'ordre du jour".

L'Organisation prône le renforcement de la coopération "contre les graves menaces transversales que sont le terrorisme, la piraterie, la criminalité organisée, le trafic de drogue et de personnes ainsi que la corruption, qui compromettent la paix et la stabilité".

Concernant Haïti, le secrétaire général de l'OIF Abdou Diouf a exprimé la volonté de l'Organisation d'aider le pays "à se refonder".

Autour du thème du développement durable, la Déclaration de Montreux met l'accent sur les solidarités francophones face aux grands défis, notamment la sécurité alimentaire, le changement climatique et la diversité biologique.

Au cours de la conférence de presse, le ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, a particulièrement insisté sur le rôle des financements innovants "qui constituent des ressources complémentaires de l'aide publique et renforcent les mécanismes existants".

L'OIF s'est engagée "à promouvoir de manière concertée la recherche dans les domaines de l'agriculture, de l'alimentation et de la gestion de l'eau".

Mme Leuthard en a profité pour féliciter l'initiative suisse, émanant de l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), de la création d'un réseau d'excellence.

"Ainsi, la Francophonie s'affirme comme un vecteur d'innovation, encourageant l'échange et non la fuite des cerveaux", a-t-elle dit.

L'Organisation s'engage aussi "à rechercher des positions concertées en vue du Sommet sur le développement durable de Rio en 2012".

En ce qui concerne la langue française, M. Diouf a annoncé que l'OIF "organisera, en collaboration avec le gouvernement du Québec, un Forum mondial de la langue française au printemps 2012".

La Déclaration souligne, sur ce point, l'importance de " la visibilité du français et au respect de son usage lors des Jeux Olympiques et paralympiques de 2012 à Londres".

La Suisse assurera la présidence du Sommet de la Francophonie jusqu'en octobre 2012 ainsi que la présidence de la Conférence ministérielle de la Francophonie, par la cheffe du Département fédéral des affaires étrangères, Micheline Calmy-Rey, jusqu'en décembre 2011.

Le 14ème Sommet de la Francophonie sera accueilli par la République démocratique du Congo (RDC) en octobre 2012, conformément à la décision prise lors du sommet de Québec et confirmée par le sommet de Montreux. Le président Joseph Kabila a déclaré aux participants que "cela a toujours été le souhait et la volonté du peuple congolais depuis 1990".

[1] [2] [3]

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine procèdera à une exploration indépendante de Mars en 2013
La Chine et les Etats-Unis s'engagent à promouvoir la coopération judiciaire et à améliorer les relations bilatérales
Les Etats-Unis mènent une guerre monétaire
Pourquoi la Banque centrale augmente t-elle résolument son taux d'intérêt ?
Les Etats-Unis reculent dans leur dispute monétaire avec la Chine
Le prix Nobel de la paix induit en erreur
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes