100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 21.10.2010 08h24
La population mondiale atteindra 9,15 milliards de personnes en 2050
photo: news.21cn.com

La population mondiale devrait atteindre les 9,15 milliards de personnes en 2050, contre 6,908 milliards actuellement, selon le Rapport 2010 sur l'état de la population mondiale publié mercredi à Stockholm par le World Population Fund (Fondation sur la population mondiale).

L'Inde deviendrait ainsi le pays le plus peuplé, détrônant la Chine, avec une population d'1,6138 milliard d'habitants contre 1, 2145 milliard actuellement.

La population chinoise atteindrait 1,417 milliard de personnes en 2050 contre 1,3541 milliard actuellement.

Le rapport de cette année était consacré au thème "Du conflit et de la crise au renouveau : les générations du changement", explique la vice-directrice exécutive de l'UNFPA (fonds des Nations unies la population), Mari Simonen.

Le rapport de cette année coïncide avec le 10ème anniversaire de la Résolution 1325 du Conseil de sécurité, qui reconnaît la vulnérabilité des femmes et des filles face à la violence pendant et après les conflits armés et l'absence de représentation féminine dans les efforts pour empêcher la guerre.

"Les femmes font rarement la guerre, mais elles en subissent trop souvent les plus graves conséquences", a indiqué Mme Simonen.

Ce rapport explore la manière dont les conflits et les crises humanitaires prolongées affectent les femmes et les filles, victimes impuissantes des viols ou menaces de viols, de la contamination par le VIH, de traumatismes et d'invalidités, et simplement de l'impossibilité d'aller à l'école.

Il incite à la résistance, au renouveau et à redéfinir le rôle des femmes pour favoriser leur égalité et changer les choses dans un sens positif.

Ce rapport appelle à des mesures concrètes pour éviter les souffrances des femmes et des filles.

La ministre suédoise de l'Aide étrangère Gunnila Carlsson, présente pour assister à la publication du rapport, a déclaré qu' il était facile de lever des fonds pour bâtir des infrastructures telles que routes et pipelines, mais difficile de le faire pour un investissement social.

Les deux femmes ont souligné qu'il était important d'investir davantage dans les domaines de la reproduction et de l'éducation des hommes ainsi que dans l'autonomisation des jeunes gens.

L'Afghanistan, à cause du conflit qu'il traverse, connaît le taux de mortalité infantile le plus mauvais avec un taux de 152 pour 1000 naissances, tandis que le Sierra Leone est dernier pour la mortalité maternelle avec un chiffre de 2100.

La Finlande, l'Islande, le Japon, la Norvège, Singapour et la Suède enregistrent les plus faibles taux de mortalité infantile, avec un taux de 3 pour 1000 naissances.

La mortalité infantile en Chine s'élève à un taux de 22 pour 1000 naissances, comme au Brésil et en Jamaïque, et son taux de mortalité maternelle s'élève à 45, comme à Cuba et à Trinité et Tobago.

L'espérance de vie en Chine est de 71,8 ans pour les hommes et 75,3 ans pour les femmes, les records mondiaux dans ce domaine étant détenus, pour les femmes, par le Japon avec une espérance de vie de 86,6 ans, et pour les hommes, par l'Islande avec une espérance de vie de 80,5 ans.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Ouverture de la 7ème édition de l'Exposition Chine-ASEAN à Nanning
Xi Jinping nommé vice-président de la Commission militaire centrale
Pourquoi la Banque centrale augmente t-elle résolument son taux d'intérêt ?
Les Etats-Unis reculent dans leur dispute monétaire avec la Chine
Le prix Nobel de la paix induit en erreur
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites