100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 20.10.2010 08h25
Nucléaire iranien : la porte du dialogue reste ouverte (Sarkozy, Medvedev et Merkel)

La porte du dialogue "reste ouverte" pour trouver une solution négociée à la question nucléaire iranienne, ont indiqué mardi les présidents français Nicolas Sarkozy et russe Dmitri Medvedev et la chancelière Angela Merkel à l'issue de leur sommet à Deauville, en France.

Dans une déclaration commune, les trois dirigeants ont "appelé l'Iran à se conformer aux demandes du Conseil de sécurité (des Nations Unies) et du conseil des gouverneurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA)".

"La porte du dialogue reste ouverte pour trouver une solution négociée", ont rappelé les trois dirigeants.

L'Iran est prêt à négocier avec les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU et l'Allemagne (G5+1), si les conditions préalables sont satisfaites, avait indiqué le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, cité dimanche par l'agence de presse officielle iranienne IRNA.

M. Ahmadinejad avait réaffirmé que l'Iran n'abandonnerait pas son droit à l'énergie nucléaire, et que les négociations avec l'Iran doivent se baser sur la justice et le respect.

Les négociations entre l'Iran et le G5+1 sur la question nucléaire sont suspendues depuis octobre 2009.

L'Occident demande à l'Iran d'arrêter son programme nucléaire, alors que Téhéran soutient que ses activités nucléaires sont pour des fins civiles.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Xi Jinping nommé vice-président de la Commission militaire centrale
Un test d'évaluation de la culture américaine (USCAT) va être introduit en Chine
Les Etats-Unis reculent dans leur dispute monétaire avec la Chine
Le prix Nobel de la paix induit en erreur
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »