100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 20.10.2010 08h20
Medvedev prendra part au sommet de l'Otan à Lisbonne

Le président russe Dmitri Medvedev a déclaré mardi à Deauville (France) qu'il prendrait part au prochain sommet de l'Otan, prévu les 19 et 20 novembre à Lisbonne.

M. Medvedev a fait cette annonce à l'issue d'un sommet tripartite avec le président français Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel à Deauville, la célèbre station balnéaire de la côte normande (nord-ouest).

Ce sommet tripartite, centré sur les questions stratégiques, notamment la sécurité de l'Europe, intervient alors que l'Otan doit adopter son nouveau concept statégique lors du Sommet de Lisbonne.

Dans une déclaration commune publiée au sortir du sommet tripartite, l'Allemagne, la France et la Russie ont affiché leur soutien à "la vision stratégique d'un espace commun" dans lequel les perosnnes, les biens et les services et les capitaux "circuleraient librement".

MM. Sarkozy et Medvedev, ainsi que Mme Merkel ont réaffirmé leur engagement "à travailler ensemble sur les questions de sécurité dans les zones euro-atlantique et eurasienne".

En décembre, l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) doit tenir à Astana, au Kazakhstan, un sommet consacré à la perspective d'un espace de sécurité "euro-atlantique".

Cette réunion "pourrait constituer une occasion majeure pour progresser vers cet objectif", ont estimé les trois dirigeants.

Ils ont appelé au "renforcement de la coopération institutionnelle et opérationnelle entre la Russie et l'UE" afin de lutter contre les menaces communes.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Xi Jinping nommé vice-président de la Commission militaire centrale
Un test d'évaluation de la culture américaine (USCAT) va être introduit en Chine
Les Etats-Unis reculent dans leur dispute monétaire avec la Chine
Le prix Nobel de la paix induit en erreur
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »