100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 12.10.2010 16h20
Yémen : Washington encourage le Yémen à négocier avec les militants d'Al-Qaïda (SYNTHESE)

Le gouvernement américain "encouragerait le Yémen à entamer des négociations de paix avec les militants d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique, mais non avec ses dirigeants", a déclaré lundi le nouvel ambassadeur des Etats-Unis au Yémen Gerald Feierstein.

"Contrairement à leurs dirigeants, ces militants peuvent être réhabilités et nous pouvons les aider à se débarasser de l'idéologie fondamentaliste", a affirmé M. Feierstein lors d'une conférence de presse à Sanaa, estimant qu'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQAP) était d'une "grande taille".

Il a néanmoins affirmé que les Etats-Unis prendraient toutes les mesures nécessaires pour soutenir le gouvernement yéménite pour lutter contre Al-Qaïda, notant que Washington continuerait à "entraîner les forces antiterroristes yéménites et à fournir des équipements pour aider le Yémen à se débarasser de la menace directe posée par l'AQAP".

Le Yémen, qui fait face à une menace croissante du réseau terroriste international Al-Qaïda, a lancé depuis 2009 une campagne antiterroriste, y compris des frappes aériennes contre les militants d'Al-Qaïda dans plusieurs provinces du sud et de l'est du pays.

Le gouvernement yéménite subit également une pression de plus en plus forte de l'étranger pour se concentrer sur la lutte contre Al-Qaïda sur son territoire, après que la branche yéménite de l'AQAP eût revendiqué la responsabilité d'une attentat échoué l'année dernière contre un avion de passagers américain à destination de Detroit, dans le nord des Etats-Unis.

La branche d'Al-Qaïda au Yémen a déclaré qu'elle était sur le point de donner le coup d'envoi à la création d'une armée de 12.000 combattants baptisée "Armée d'Aden-Abyane" dans le sud du Yémen, selon un communiqué audio publié lundi sur les forums djihadistes par le chef militaire du groupe, Kasim al-Raimy.

L'Armée d'Aden-Abyane "sera la première ligne pour défendre les pays islamiques et leur religion, et les libérer des croisés et de leurs agents apostats", a déclaré M. Al-Raimy.

Dans un document audio posté le 29 juillet sur les sites Web djihadistes, l'AQPA avait déjà déclaré qu'elle se préparait à mettre sur pied une armée de 12.000 combattants dans le sud du pays afin de combattre les agents de sécurité et de renseignement yéménites.

Mohamed Saied al-Omda, officier de l'AQPA, déclarait dans cet enregistrement que "nous avons une bonne nouvelle pour la nation islamique, c'est qu'une armée de 12.000 combattants est en train d' être préparée à Aden et Abyane".

"Avec cette armée, nous établirons un Caliphat islamique", a déclaré Saied al-Omda, également connu sous le nom de Gharib al- Taizy, en référence à la province troublée d'Abyane et à la ville portuaire d'Aden.

"Ceci est un message aux forces de sécurité du gouvernement yéménite et au service de sécurité nationale pour leur dire que nos épées sont prêtes et que nous sommes déterminés à purifier cette terre", a-t-il ajouté.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Un dirigeant chinois observe le grand défilé militaire de la RPDC
Porte-parole : Attribution du prix Nobel de la paix à Liu Xiaobo pourrait endommager les relations sino-norvégiennes
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?