100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 11.10.2010 08h40
Processus de paix au MO : Abbas soumet des "stratégies alternatives"

Le président palestinien Mahmoud Abbas a présenté "des stratégies alternatives" au comité de paix arabe au cas où les Etats-Unis échoueraient à obtenir la promesse de la part d'Israel du gel de la colonisation, a déclaré samedi un responsable palestinien.

"Les propositions du président Abbas ont été saluées par les dirigeants arabes", a fait savoir le porte-parole de M. Abbas, Nabil Abou Rdeneh, cité par le quotidien palestinien Al-Aayyam.

Le Comité de suivi de l'initiative pour la paix de la Ligue arabe (LA), qui a convoqué vendredi une réunion en Libye afin de discuter des négociations de paix palestino-israéliennes entrées dans l'impasse, a approuvé la décision prise la semaine dernière par M. Abbas de suspendre les négociations avec Israël jusqu' à ce que celui-ci gèle sa colonisation.

"Les pays arabes donnent un mois aux Etats-Unis pour obliger Israël à geler la colonisation", selon lui, ajoutant que "le comité examinerait également des stratégies alternatives présentées par M. Abbas".

Selon le quotidien, les alternatives incluent l'obtention de la reconnaissance américaine d'un Etat palestinien dont les frontières seraient analogues à celles de 1967, et de requérir auprès du Conseil de sécurité de l'ONU ou à l'Assemblée générale de l'ONU afin de placer les territoires palestiniens sous protection internationale.

Les négociations palestino-israéliennes directes sont entrées dans l'impasse après qu'Israël eut refusé de renouveler le moratoire sur la construction des installations de colons juifs.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Porte-parole : Attribution du prix Nobel de la paix à Liu Xiaobo pourrait endommager les relations sino-norvégiennes
Engouement pour l'investissement dans l'or
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?