100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 08.10.2010 08h41
L'Allemagne confirme la mort d'un soldat dans une attaque suicide en Afghanistan

Le ministre allemand de la Défense, Karl-Theodor zu Guttenberg, a confirmé jeudi qu'un soldat allemand a été tué pendant que six autres ont été blessés dans une attaque suicide en Afghanistan.

Zu Guttenberg a confié au parlement allemand que les soldats du pays faisaient partie d'une opération de patrouille de la Force d'assistance à la sécurité internationale (ISAF) conduite par l'OTAN lorsqu'ils ont été ciblés jeudi par une attaque suicide.

Un porte-parole de l'OTAN en Afghanistan a confié à Xinhua que l'attaque suicide s'est produite aux alentours de 14H00, heure locale, à Dand-e-Shahubuddin, une zone située à l'extérieur de Pul- e-Khumri, la capitale provinciale. Il a par ailleurs indiqué que les soldats blessés allemands ont été transportés vers un hôpital régional de l'ISAF à Balkh, la province du nord. Les médias allemands ont rapporté que deux des blessés sont toujours dans un état critique.

Selon la version en ligne du quotidien à plus grand tirage allemand, Bild, les troupes allemandes effectuaient une opération de protection de la route menant à un pont lorsqu'ils ont été approchés par un kamikaze déguisé en paysan. Le kamikaze a, ensuite, activé son explosif dissimulé sous sa longue robe.

Le nouvel incident porte à 44 le nombre de soldats allemands tués en Afghanistan. Sur ces 44, 17 ont été tués dans des attaques et des combats.

Avec 4.800 soldats stationnés en Afghanistan, l'Allemagne est le troisième contributeur de troupes au sein de l'ISAF.

Source: xinhua

Commentaire
Les pachtounes vaincront les forces d'occupation de l'OTAN comme ils ont vaincu les russes...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Engouement pour l'investissement dans l'or
Une délégation du PCC effectuera une visite officielle en RPDC
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?