100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 04.10.2010 12h20
Un responsable palestinien dément les informations sur une éventuelle démission du président Abbas

Le président de l'Autorité nationale palestinienne (ANP) Mahmoud Abbas ne démissionnera pas à cause de l'impasse où se trouvent les négociations de paix directes avec Israël, a affirmé dimanche un responsable palestinien.

"Les reportages évoquant la démission du président Abbas sont faux", a affirmé Saleh Ra'fat, un membre du comité exécutif de l'Organisation pour la libération de la Palestine (OLP), à la radio Voix de la Palestine.

Des médias palestiniens avaient rapporté que M. Abbas prendrait "des décisions historiques" après la réunion du Comité de paix de la Ligue arabe prévue vers la fin de la semaine prochaine en Libye, dont l'une pourrait être son départ de ses fonctions.

M. Ra'fat a affirmé que le président Abbas demanderait aux pays arabes de soutenir sa position de stopper les pourparlers de paix directs avec Israël jusqu'à ce que ce dernier gèlent la construction des installations de colons juifs en Cisjordanie et à Jérusalem-Est.

M. Ra'fat a ajouté que les dirigeants palestiniens seraient prêts à reprendre les négociations directes si l'Etat hébreu arrêtait la construction des installations de colons juifs.

L'Organisation de libération de la Palestine (OLP) et le Fatah, dirigés tous deux par le président palestinien Mahmoud Abbas, ont décidé samedi, à l'issue d'une réunion des responsables de haut niveau, de suspendre les négociations directes avec Israël, un mois après leur lancement à Washington. Les Palestiniens exigent l'arrêt par l'Etat hébreu de la construction de colonies juives dans les territoires palestiniens occupés.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu n'a pas obtenu assez de soutien à son gouvernement centre-droit pour prolonger le gel de la construction des installations de colons juifs, qui a expiré le week-end dernier.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wu Bangguo rencontre le roi du Cambodge
La Chine prête à travailler avec la nouvelle direction du parti au pouvoir de la RPDC
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?