100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 03.10.2010 10h44
Réunion des dirigeants palestiniens pour discuter de l'avenir des pourparlers de paix avec Israël

Des dirigeants palestiniens se sont réunis samedi à Ramallah pour discuter de l'avenir des pourparlers de paix directs avec Israël.

Des dirigeants de l'Organisation pour la libération de la Palestine (OLP) et du Comité central du mouvement Fatah du président de l'Autorité nationale palestinienne Mahmoud Abbas doivent étudier ce qu'ils présenteront aux dirigeants arabes avant une réunion de la Ligue arabe prévue le 8 octobre.

La partie palestinienne estime que les négociations ne pourraient pas avoir lieu alors que la construction des installations de colons juifs en Cisjordanie continue, a rapporté le quotidien Al-Ayyam basé à Ramallah.

Durant la réunion, M. Abbas informera les participants des efforts américains "qui n'ont apporté jusqu'ici aucune percée pour obliger Israël à stopper la construction des installations de colons juifs", a affirmé Nabil Abu Rdineh, porte-parole de M. Abbas.

L'émissaire du gouvernement américain pour la paix au Moyen-Orient George Mitchell a quitté vendredi la région sans pouvoir obtenir une solution à la reprise de la construction des installations de colons juifs sur les territoires occupés.

Israël a mis fin dimanche dernier à un moratoire partiel de dix mois concernant la construction des colonies de peuplement en Cisjordanie, ce qui a suscité la colère de l'Autorité nationale palestinienne (ANP), qui a menacé de ne pas poursuivre les négociations de paix en cas de non prolongation du gel.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine prête à travailler avec la nouvelle direction du parti au pouvoir de la RPDC
Le gouvernement chinois fête le 61ème anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?