100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 01.10.2010 13h42
L'Assemblée nationale française vote la déchéance de nationalité des meurtriers de policiers

L'Assemblée nationale française a voté jeudi la déchéance de nationalité aux Français naturalisés depuis moins de dix ans condamné pour meurtre de policiers, mesure controversée mais prônée par le président français Nicolas Sarkozy.

La mesure, votée jeudi par 75 voix contre 57, est largement critiquée par l'opposition, estimant qu'elle va à l'encontre de l'égalité de tous les citoyens devant la loi.

Selon la presse française, certains membres de la gauche ont même menacé de recourir au Conseil constitutionnel, qui, selon eux, pourrait rejeter la mesure pour son inconformité à la Constitution.

Le jour même, M. Sarkozy a affirmé lors d'un déplacement en province qu'il ne reculerait "pas d'un centimètre" sur la délinquance et que les mesures prononcées dans son discours de Grenoble seraient intégralement appliquées.

Suite à des émeutes violentes survenues au milieu du mois de juillet à Grenoble, M. Sarkozy a annoncé le 30 juillet dernier dans la ville des mesures sévères contre la délinquance, y compris la déchéance de la nationalité françaises des criminels d'origine étrangères qui portent volontairement atteinte à la vie des policiers ou des gendarmes.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des dirigeants chinois assistent à une réception à l'occasion la Fête nationale
Le soutien mutuel des intérêts essentiels est une part importante des liens Chine-Russie (déclaration conjointe)
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?