100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 01.10.2010 13h36
La Russie interdit les investissements iraniens dans l'industrie nucléaire

La Russie a interdit à l'Iran d'investir dans toute activité commerciale liée à la production d'uranium ou à l'utilisation de matériaux et technologies nucléaires, a rapporté jeudi l'agence de presse Interfax.

Le décret a été signé par le président russe Dmitri Medvedev mercredi dernier en vue de se conformer à la résolution 1929 du Conseil de sécurité de l'ONU.

"Tout investissement effectué par l'Iran, ses citoyens et les entités légales enregistrées en Iran ou localisées au sein de sa juridiction, ou par des individus, des entités légales opérant en leur nom ou sur leurs ordres, ou des organisations détenues ou contrôlées par eux, dans toute activité commerciale ayant trait à la production d'uranium, ou à la production ou l'utilisation de matériaux et équipements nucléaires ou de matériaux spécifiques non nucléaires et des technologies dont l'importation est restreinte, sera prohibé en Russie", prévoit le décret présidentiel.

Le document interdit notamment les investissements dans les activités d'enrichissement d'uranium, de traitement du combustible nucléaire usagé et de toutes les autres opérations concernant l'eau lourde ou la technologie liée aux missiles balistiques permettant de produire une arme nucléaire.

En début de semaine, la Russie a annulé ses projets de livraison de systèmes de défense aérienne à l'Iran, ces systèmes faisant partie des articles désormais interdits d'exportation vers l'Iran, conformément aux sanctions décrétées par l'ONU.

Des responsables iraniens ont menacé d'intenter un procès à la Russie si Moscou n'effectue pas la livraison comme prévu.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des dirigeants chinois assistent à une réception à l'occasion la Fête nationale
Le soutien mutuel des intérêts essentiels est une part importante des liens Chine-Russie (déclaration conjointe)
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?