100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 01.10.2010 13h31
Angel Gurria reconduit dans le poste de secrétaire général de l'OCDE

Le Conseil de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a renouvelé le mandat d'Angel Gurria dans le poste de secrétaire général, qu'il occupe depuis le premier juin 2006, selon un communiqué publié par l'organisation basée à Paris.

Né en mai 1950 à Tampico, au Mexique, M. Gurria avait occupé les postes de ministre des Affaires étrangères et des Finances dans son pays. A la tête de l'OCDE, il a renforcé le rôle de l'organisation comme un "hub" de dialogue et de débat sur les politiques économiques, tout en poursuivant les travaux de modernisation et de réforme.

Cette décision entérine la vision de M. Gurria pour une OCDE plus compétente, plus ouverte et plus solidaire, indique le communiqué.

L'OCDE "continuera à aider les pays dans la conception et la mise en oeuvre des politiques pour relever les principaux défis mondiaux : rétablir la confiance, assainir les finances publiques, identifier de nouvelles sources de croissance, ainsi que créer des emplois et enseigner des techniques", a indiqué M. Gurria.

"L'émergence du G20 fournit à l'OCDE une opportunité importante pour fournir une expertise sur les taxes, la croissance équilibrée, les investissements, le protectionnisme commercial, la lutte contre la corruption et la création d'emplois", a dit M. Gurria.

Il a relancé son appel à la création d'un réseau d'institutions internationale en vue d'une coopération plus étroite sur la gouvernance mondiale.

La future compétence de l'OCDE dépendra aussi d'une relation plus étroite et plus effective avec les économies émergentes telles que le Brésil, la Chine, l'Inde, l'Indonésie et l'Afrique du Sud, a ajouté M. Gurria.

L'OCDE compte 34 pays membres, regroupe des centaines d'experts dans ses centres de recherche à Paris et publie des études économiques et des statistiques, principalement concernant les pays membres.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des dirigeants chinois assistent à une réception à l'occasion la Fête nationale
Le soutien mutuel des intérêts essentiels est une part importante des liens Chine-Russie (déclaration conjointe)
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?