100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 30.09.2010 08h07
La France prévoit une réduction du déficit de 60 milliards d'euros en 2011

Le déficit du projet de loi de finances de la France pour 2011 s'élève à 92 milliards d'euros en diminution de 60 milliards d'euros par rapport à la prévision pour 2010, selon le compte-rendu du Conseil des ministres français.

Le déficit prévisionnel pour 2010 s'établit à 152 milliards d'euros, soit le niveau prévu au moment du vote de la troisième loi de finances rectificative en mai dernier, selon le projet de loi de finances présenté mercredi en conseil des ministres.

L'amélioration du déficit rend compte des efforts accomplis en matière de maîtrise des dépenses, de l'amélioration des recettes liée à la reprise de l'activité et des suppressions de niches ou autres mesures fiscales qui bénéficient au budget de l'Etat, précise le projet de loi.

Au total, cet effort contribue à sécuriser le passage du déficit pulic de 7,7% du PIB en 2010 à 6,0% en 2011, ceci constituant pour le gouvernement français un impératif quelque soit le taux de croissances effectivement constaté en 2011, ajoute le même projet de loi.

Construit dans un contexte de reprise économique (on prévoit +1, 5% de croissance en 2010 et + 2% en 2011 après -2,6% en 2009), ce budget poursuit la stratégie de maîtrise des déficits tout en accompagnant la reprise de l'activité, a souligné le ministre français du budget, des comptes publics et de la réforme de l'Etat François Baroin.

Conformément à la clause de rendez-vous prévue par la loi de finances pour 2010, le projet de loi de finances pour 2011 parachève l'importante réforme de la fiscalité locale votée l'an dernier, en proposant divers aménagements qui résultent des travaux d'évaluation menés au cours de l'année 2010, ainsi qu'un renforcement des mécanismes de solidarité financière entre collectivités territoriales, selon le ministre.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le soutien mutuel des intérêts essentiels est une part importante des liens Chine-Russie (déclaration conjointe)
Les Taïwanais vivant à l'étranger invités à visiter la partie continentale de la Chine
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?
La dispute entre la Chine et le Japon n'est pas finie