100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 25.09.2010 08h14
La France est prête à "engager le contact à tout moment" avec les preneurs d'otage au Niger

La France est prête à "engager le contact à tout moment" avec l'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui a revendiqué l'enlèvement de sept otages dont cinq Français au Niger, a déclaré, vendredi matin sur la radio Europe 1, le chef d'état-major des armées françaises l'amiral Edouard Guillaud.

"Bien sûr, les autorités françaises sont prêtes à engager le contact à tout moment, la seule difficulté que nous ayons c'est que, comme d'habitude dans ce genre d'affaire, ce sont les preneurs d'otage qui sont les maîtres du temps", a expliqué l'amiral Edouard Guillaud sur Europe 1.

L'amiral Edouard Guillaud a également précisé que l'intervention militaire n'est pas "à l'ordre du jour", même si elle reste "envisageable".

Par ailleurs, le chef d'état-major des armées a déclaré ne pas disposer de "preuves de vie formelle", mais d'un fasceau d'indice". Pour le moment, "la vie des otages n'est pas directement menacée", a-t-il ajouté.

Le 16 septembre, cinq ressortissants français des sociétés françaises Areva et Satom ont été enlevés dans le nord du Niger par l'Aqmi, réseau terroriste qui avait exécuté un otage français en juillet dernier.

Jeudi, le ministre français de la Défense Hervé Morin a aussi déclaré sur RTL que "notre souci, c'est de pouvoir entrer en contact avec Al-Qaïda", ajoutant que les autorités françaises n'avaient "pas reçu de preuve de vie" de ses ressortissants.

Selon le ministère français des Affaires étrangères, tous les services de l'Etat sont pleinement mobilisés pour obtenir la libération des otages. "La discrétion est une condition de l'efficacité de notre action", a ajouté jeudi le sous-directeur de la presse du ministère français des AE, Romain Nadal.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois promet davantage d'aide pour la réalisation des OMD
La Chine exhorte le Japon à laisser rentrer le capitaine d'un chalutier chinois, le Japon propose des pourparlers
La Chine est confiante, mais n'est pas arrogante, elle veut écouter les différents points de vue des pays du monde
L'alliance entre la politique et le commerce - tumeur maligne de la justice sociale
Ce n'est qu'en disant la vérité que la voix de la Chine fera plus autorité
Les syndicats français défendent la retraite à 60 ans
Présenter une Chine variée à l'Europe