100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 24.09.2010 10h40
Maurice n'atteindra pas tous les objectifs du millénaire en 2015, selon le ministre des AE

"Maurice a accompli des progrès significatifs sur la plupart des points des objectifs du millénaire pour le développement, mais elle ne sera pas en mesure d'atteindre tous les objectifs en 2015", a laissé entendre mercredi le ministre des Affaires étrangères, Arvin Boolell, qui participait au Sommet des Nations Unies pour faire le point sur l' avancement des objectifs fixés pour 2015 dans le cadre des objectifs du millénaire.

Il a expliqué que Maurice a déjà atteint les objectifs fixés de la scolarisation au niveau du primaire, avec un taux de 97 %. De plus, les Mauriciens bénéficient d'un service de santé gratuit. Le taux de mortalité infantile à Maurice est parmi les plus bas, et la responsabilisation des genres s'est beaucoup améliorée entre 2005 et 2010. La présence féminine parmi les entrepreneurs est en pleine croissance. Un plus grand nombre de femmes occupent les plus hautes fonctions dans la fonction publique et dans la judiciaire.

"Maurice reste un "welfare state" depuis son indépendance en 1968, et le pays a énormément investi dans la sécurité sociale, l' éducation, et les secteurs liés à la santé", a également déclaré le ministre des Affaires étrangères.En tant que petit État insulaire, le pays doit relever des défis comme l'isolation géographique, la limitation des ressources, et la vulnérabilité face aux catastrophes naturelles et aux impacts des changements climatiques, a ajouté le ministre.

La conférence de haut niveau de l'ONU sur les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) a pris fin mercredi au siège de l'ONU à New York après l'adoption d'un document final. Quelque 140 chefs d'États et de gouvernement se sont réunis à ce sommet de trois jours, au cours duquel, ils ont pris de nouveaux engagements pour atteindre les OMD avant la date butoir de 2015.

Les OMD portent sur l'élimination de la pauvreté, la lutte contre les maladies, la lutte contre la famine, la protection de l' environnement et la promotion de l'éducation. Le document final souligne ainsi les actions, les politiques et les stratégies visant à soutenir les pays en développement les plus en retard, et les objectifs pour lesquels beaucoup reste à faire afin d' améliorer la vie des populations les plus pauvres.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine exhorte le Japon à laisser rentrer le capitaine d'un chalutier chinois, le Japon propose des pourparlers
Jia Qinglin appelle à développer davantage les régions où vivent les ethnies minoritaires
La Chine est confiante, mais n'est pas arrogante, elle veut écouter les différents points de vue des pays du monde
L'alliance entre la politique et le commerce - tumeur maligne de la justice sociale
Ce n'est qu'en disant la vérité que la voix de la Chine fera plus autorité
Les syndicats français défendent la retraite à 60 ans
Présenter une Chine variée à l'Europe