100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 24.09.2010 10h12
Conseil de défense et de sécurité à l'Elysée sur fond de menace terroriste accrue en France

Le président français Nicolas Sarkozy a convoqué jeudi un conseil de défense et de sécurité à l'Elysée, quatrième depuis la semaine dernière, période marquée par l'enlèvement de plusieurs otages français en Afrique et une "menace terroriste majeure" sur le territoire français comme ce que constatent plusieurs hauts responsables sécuritaire français.

La réunion qui a duré une heure dans la matinée a regroupé le Premier ministre François Fillon, le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux et le ministre de la Défense Hervé Morin ainsi que de hauts responsables de la police.

Il s'agit du quatrième conseil de défense et de sécurité restreint depuis l'enlèvement au Niger de cinq ressortissants français du 16 septembre. Pourtant, la présidence française n'a donné aucun détail sur le déroulement de la réunion.

La libération des otages français auraient sans doute été l'un des sujets principaux de la réunion.

Le 16 septembre, cinq ressortissants français ont été enlevés dans le nord du Niger par Aqmi (Al-Qaida au Maghreb islamique), réseau terroriste qui avait exécuté un otage français en juillet dernier. Une semaine plus tard, trois marins français ont été kidnappés par des hommes armées non identifiés aux larges du Nigéria lors d'un assaut contre leur navire.

Les autorités françaises ont exprimé à plusieurs occasions leurs volonté de libérer les ressortissants enlevés en mobilisant toutes les mesures possibles et en coopérant avec les pays concernés.

A part de ces enlèvements, la capitale française Paris a été visée plusieurs fois par la fausse alerte à la bombe la semaine dernière. Le 14 septembre, la tour Eiffel, les Champs-Elysées et une gare du RER parisien ont reçu respectivement de fausses alertes à la bombe, suite auxquelles des milliers de visiteurs et de passagers ont été évacués.

Selon le ministre français de l'Intérieur Brice Hortefeux et le chef de la Direction centrale du renseignement intérieur Bernard Sauarcini, le risque d'attentats terroristes s'est accru ces derniers jours en France, qui confronte récemment à "une menace terroriste majeure".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine exhorte le Japon à laisser rentrer le capitaine d'un chalutier chinois, le Japon propose des pourparlers
Jia Qinglin appelle à développer davantage les régions où vivent les ethnies minoritaires
La Chine est confiante, mais n'est pas arrogante, elle veut écouter les différents points de vue des pays du monde
L'alliance entre la politique et le commerce - tumeur maligne de la justice sociale
Ce n'est qu'en disant la vérité que la voix de la Chine fera plus autorité
Les syndicats français défendent la retraite à 60 ans
Présenter une Chine variée à l'Europe