100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 23.09.2010 09h21
La reprise française à l'épreuve des plans de rigueur (étude d'Euler Hermes)

La reprise économique se poursuit en France, mais "apparaît sans véritable élan", du fait que des incertitudes persistent, selon la dernière étude publiée mercredi à Paris par l'assureur-crédit français Euler Hermes.

"Le rebond de l'économie française s'est bel et bien opéré depuis le printemps 2009. Mais malgré des signaux positifs au premier semestre 2010, des incertitudes persistent et cette reprise apparaît sans véritable élan", a indiqué Ludovic Sénécaut, président du directoire d'Euler Hermes.

A l'été 2010, le PIB était toujours plus de 2% en deçà de son niveau de début 2008, et il connaîtra une hausse de 1,3% en 2010 et 1,1% en 2011, selon l'étude d'Euler Hermes, intitulée "La reprise française face à ses faiblesses".

Ces prévisions sont plus pessimistes que celles du gouvernement français, qui mise sur une croissance d'au moins 1,5% en 2010 et de 2% en 2011.

L'investissement, au plus bas depuis 2006, peine à redémarrer, et l'évolution cumulée est en baisse de 10 % en France sur deux ans, a observé l'assureur-crédit français.

Le niveau d'activité de l'industrie a tout juste retrouvé son niveau de 1997, a précisé le groupe Euler Hermes, concluant que dans ce contexte, les entreprises non financières "continuent de limiter leurs décisions d'investissement au cours des prochains trimestres".

Quant aux exportations françaises, elles sont en hausse de 10% en volume entre l'été 2009 et l'été 2010, mais restent à des niveaux bas. Fin juin 2010, elles se sont situées en retrait de 8, 3 % par rapport au pic d'avant crise, au premier trimestre 2008.

Selon l'étude d'Euler Hermes, les mesures de consolidation budgétaire française vont limiter la reprise de la demande intérieure et extérieure.

"Un effort de 15 milliards par an sur deux ans est programmé. Ce qui va avoir pour conséquence de limiter la reprise de la demande intérieure. Cet effet est déjà visible sur le marché automobile qui replonge avec l'arrêt de la prime à la casse", a commenté Karine Berger, directrice Marketing et Marchés d'Euler Hermes.

Après un rebond en 2010, la demande d'importations des pays partenaires va décélérer, selon l'assureur-crédit français, prévoyant que la demande des 15 principaux pays partenaires perdra plus de trois points de croissance en moyenne entre 2010 et 2011.

"Avec une demande extérieure appelée à ralentir et une demande interne ayant un dynamisme limité, le rythme de croissance de l'économie française restera faible avec un PIB de l'ordre de 1,1% en 2011, après 1,3% en 2010", a conclu Karine Berger.

Filiale d'Allianz, Euler Hermes est le leader mondial de l'assurance-crédit et l'un des leaders de la caution et du recouvrement de créances commerciales. Avec un chiffre d'affaires consolidé de 2,1 milliards d'euros en 2009, il garantit pour 700 milliards d'euros de transactions commerciales dans le monde.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Jia Qinglin appelle à développer davantage les régions où vivent les ethnies minoritaires
Prise d'otages : Les Philippines transmettent le rapport d'enquête à l'ambassadeur de Chine à Manille
La Chine est confiante, mais n'est pas arrogante, elle veut écouter les différents points de vue des pays du monde
L'alliance entre la politique et le commerce - tumeur maligne de la justice sociale
Ce n'est qu'en disant la vérité que la voix de la Chine fera plus autorité
Les syndicats français défendent la retraite à 60 ans
Présenter une Chine variée à l'Europe