100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 22.09.2010 13h04
Afghanistan : les institutions électorales dans une phase cruciale

Les institutions électorales afghanes sont désormais dans une phase cruciale de leur mission après le scrutin législatif qui s'est déroulé le 18 septembre et il faut qu'elles puissent travailler de manière indépendante, a déclaré mardi le représentant spécial du secrétaire général de l'ONU pour l'Afghanistan, Staffan de Mistura.

« La Commission électorale indépendante a montré une force et une détermination considérable dans ses décisions avant le jour du scrutin. Les journées post électorales sont toutes aussi cruciales : transporter les bulletins et les autres matériels sensibles vers le centre principal de décompte des votes, organiser le processus destiné à vérifier que les irrégularités sont détectées et que les votes bulletins de vote sont rigoureusement comptés », a dit M. de Mistura dans un communiqué.

Le représentant spécial a estimé que la Commission électorale avait amélioré de manière significative l'organisation de ces élections législatives par rapport à l'an dernier, dans un contexte marqué par l'insécurité et les difficultés logistiques.

Le chef de la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a estimé que la Commission des plaintes électorales avait un rôle tout aussi important à jouer. « Toute personne qui a des preuves d'infractions électorales devrait porter plainte devant la Commission », a-t-il dit.

Selon lui, « les institutions électorales de l'Afghanistan sont désormais dans une phase critique de leur mandat inscrit dans la loi pour finaliser les élections ». Elles « doivent être en mesure d'agir de manière complètement indépendante, libres de toute ingérences. L'indépendance de ces institutions est cruciale pour la crédibilité de la finalisation du processus électoral », a- t-il ajouté.

Samedi, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, avait salué le courage et la détermination des hommes et des femmes d'Afghanistan qui sont allés voter lors des élections législatives. Plus de 2.500 personnes, dont environ 400 femmes, s'affrontaient pour 249 sièges à la Wolesi Jirga, la chambre basse du Parlement d'Afghanistan.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Prise d'otages : Les Philippines transmettent le rapport d'enquête à l'ambassadeur de Chine à Manille
Le vice-président chinois appelle à économiser l'énergie
La Chine est confiante, mais n'est pas arrogante, elle veut écouter les différents points de vue des pays du monde
L'alliance entre la politique et le commerce - tumeur maligne de la justice sociale
Ce n'est qu'en disant la vérité que la voix de la Chine fera plus autorité
Les syndicats français défendent la retraite à 60 ans
Présenter une Chine variée à l'Europe