100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 20.09.2010 08h43
Les négociations israélo-palestiniennes entrent dans les "zones sensibles" (Hillary Clinton)

Les négociations directes entre les Palestiniens et Israéliens sont entrées dans les "zones très sensibles et très importantes", a déclaré la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton dans une interview diffusée dimanche par la chaîne ABC.

"Je dois dire, c'est impresionnant de voir les deux dirigeants s'engager si tôt de manière sérieuse à des questions fondementales, mais ces pourparlers sont déjà entrés dans les zones très sensibles et très importantes", a dit Mme Clinton dans cette interview réalisée lors de sa dernière visite à Jérusalem.

Sous les auspices des Etats-Unis, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président palestinien Mahmoud Abbas ont tenu deux rounds de négociations directes depuis le 2 septembre. Ils doivent se retrouver à nouveau le weed-end prochain à New York en marge des réunions de l'Assemblée générale des Nations Unies.

A la question de savoir si elle pense qu'Israël pourrait prolonger le moratoire sur la colonisation en Cisjordanie, l'une des conditions posées par les Palestiniens pour poursuivre les négociations, Mme Clinton n'a pas répondu directement. "Et bien, c'est certainement notre espoir", a-t-elle dit.

"Les négociations ne font que commencer, nous travaillons dur pour assurer un climat propice à des négociations constructives. Ils doivent poursuivre les pourparlers. Israéleins et Palestiniens doivent trouver un moyen pour y arriver", a-t-elle souligné.

"Nous ne voulons pas les voir quitter les négociations et faire quelque chose amenant l'autre à quiter les négociations", a dit la chef de la diplomatie américaine.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le vice-président chinois appelle à économiser l'énergie
La détention du capitaine chinois constitue un obstacle aux relations sino-japonaises
La Chine est confiante, mais n'est pas arrogante, elle veut écouter les différents points de vue des pays du monde
L'alliance entre la politique et le commerce - tumeur maligne de la justice sociale
Ce n'est qu'en disant la vérité que la voix de la Chine fera plus autorité
Les syndicats français défendent la retraite à 60 ans
Présenter une Chine variée à l'Europe