100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 19.09.2010 15h02
La Turquie et l'Iran décident d'ouvrir de nouveaux postes-frontières

La Turquie et l'Iran ont signé une série d'accords couvrant différents domaines, dont l'établissement de nouvelles entrées frontalières et la coopération dans l'enseignement supérieur, la culture et la jeunesse, a rapporté l'agence de presse semi-officielle Anatolie.

Les accords ont été conclus lors d'une réunion entre le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan et le premier vice-président iranien en visite Mohammed Reza Rahimi jeudi à Istanbul, a précisé l'agence.

M. Erdogan a indiqué que le programme nucléaire iranien se trouvait dans une période sensible, lors de la conférence de presse conjointement tenue par les deux dirigeants à l'issue de leur réunion.

D'excellentes opportunités pour résoudre pacifiquement la question du programme nucléaire iranien se manifestent, a estimé M. Erdogan, ajoutant qu'Ankara ne souhaitait pas l'apparition d'armes nucléaires dans la région mais ne s'opposait pas à l'usage de l'énergie nucléaire à but pacifique.

M. Rahimi a fait savoir que les statuts spéciaux des deux puissances régionales que sont la Turquie et de l'Iran pouvaient aider à développer la paix et la sécurité dans la région.

"Nous espérons relancer la grande Route de la soie avec des chemins de fer. Nous souhaitons connecter l'Asie de l'Est avec l'Iran, la Turquie et enfin l'Europe", a ajouté M. Rahimi.

Le Forum commercial turco-iranien a également clôturé jeudi.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La détention du capitaine chinois constitue un obstacle aux relations sino-japonaises
La Chine appelle la Banque mondiale à accorder plus de droit de parole aux pays en développement
La Chine est confiante, mais n'est pas arrogante, elle veut écouter les différents points de vue des pays du monde
L'alliance entre la politique et le commerce - tumeur maligne de la justice sociale
Ce n'est qu'en disant la vérité que la voix de la Chine fera plus autorité
Les syndicats français défendent la retraite à 60 ans
Présenter une Chine variée à l'Europe