100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 17.09.2010 17h14
La France confirme l'enlèvement de cinq de ses ressortissants au Niger

Le ministère français des Affaires étrangères a confirmé jeudi l'enlèvement de cinq ressortissant français au Niger, promettant une pleine mobilisation pour les libérer.

"En l'état de nos informations, sept personnes, dont cinq ressortissants français employés par Areva et Satom, ont été enlevés la nuit dernière dans la région d'Arlit au Niger", a indiqué le porte-parole du ministère Bernard Valero.

Plus tôt dans la journée, le Quai d'Orsay a fait savoir "un possible enlèvement d'un groupe de personnes dont des Français au Niger".

"Tous les services de l'Etat sont pleinement mobilisés, notamment le Centre de Crise du ministère des Affaires étrangères et européennes ainsi que notre ambassade à Niamey", a ajouté M. Valero.

Selon la presse française, l'organisation terroriste Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), implantée dans la région et qui a déjà enlevé dans le passé des Occidentaux dans le sud Sahel, pourrait être à l'origine de cet enlèvement.

L'exécution à la fin du mois de juillet dernier d'un otage français, Michel Germaneau, détenu dans le désert malien depuis le 19 avril, avait été revendiquée par l'Aqmi "en représailles d'une opération menée par les forces française et mauritanienne".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine appelle la Banque mondiale à accorder plus de droit de parole aux pays en développement
Hu Jintao rencontre le président de la Banque mondiale
La Chine est confiante, mais n'est pas arrogante, elle veut écouter les différents points de vue des pays du monde
L'alliance entre la politique et le commerce - tumeur maligne de la justice sociale
Ce n'est qu'en disant la vérité que la voix de la Chine fera plus autorité
Les syndicats français défendent la retraite à 60 ans
Présenter une Chine variée à l'Europe