100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 09.09.2010 13h18
L'ANP rejette la présence de colons sur le futur État palestinien

L'Autorité nationale palestinienne (ANP) a rejeté la proposition d'Israël mercredi d'autoriser les colons juifs à rester en Cisjordanie après la création d'un État palestiniens indépendant.

Le ministre palestinien en charge des négociations Saëb Erakat a déclaré à la radio "Voix de la Palestine" que le maintien de certaines colonies juives se heurterait à l'opposition de l'administration palestinienne.

Le quotidien en ligne American World avait auparavant rapporté que le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou avait envoyé en secret une proposition au président américain Barack Obama suggérant de laisser des colons juifs sur le territoire du futur État palestinien.

"Cesser la construction de colonies est l'engagement d'Israël", a déclaré M. Erakat.

Le moratoire de 10 mois du gouvernement israélien sur la construction de colonies doit expirer le 26 septembre. Toutefois, la plupart des partis de droite israéliens de la coalition au pouvoir ont annoncé qu'ils s'opposeraient à une prolongation de ce moratoire.

L'ANP a accepté l'invitation des États-Unis à participer à des négociations de paix directes conformément à la déclaration du Comité du Quartette basée sur les résolutions du Conseil de sé curité et des Nations unies, a précisé M. Erakat.

MM. Abbas et Nétanyahou doivent se rencontrer le 15 septembre à la station balnéaire égyptienne de Charm el-Cheikh, a-t-il dit, ajoutant que les deux dirigeants se rencontreraient ensuite à Jérusalem où la secrétaire d'État américaine Hillary Clinton se joindra aux discussions.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Xi Jinping : la Chine s'engage à créer un environnement d'investissement plus ouvert pour les entreprises étrangères
Chine-France : Rencontre entre Wu Bangguo et Alain Juppé
Un été, témoin d'incessantes expulsions de Roms, qui « fait rougir la France »
Les liens sino-européens nagent encore dans l'incompréhension mutuelle
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?