100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 06.09.2010 14h52
La Tunisie considère sérieuse la proposition libyenne pour lutter contre l'immigration illégale

La Tunisie considère sérieuse la proposition formulée par le leader libyen, le colonel Mouammar Kadhafi, réclamant de l'Union Européenne (UE) de verser un montant de 5 milliards d'euros par an, afin de lutter contre l'immigration clandestine, a indiqué vendredi une source autorisée au ministère tunisien des Affaires étrangères.

Dans une déclaration rapportée par l'agence de presse officielle TAP, la source autorisée au ministère tunisien des Affaires étrangères a estimé que la proposition libyenne "commande une étude approfondie afin de parvenir à un cadre consensuel et efficace, pour résoudre ce phénomène, de manière à préserver les intérêts des différentes parties et renforcer les capacités de nos pays à identifier les solutions appropriées pour lutter contre l'immigration illégale et non-organisée".

Cette question a été évoquée par le leader libyen compte tenu de son importance et de sa sensibilité pour les pays de la rive Nord et Sud de la Méditerranée ainsi qu'au vu des moyens financiers importants qu'exige la traitement de ce problème, a ajouté la même source.

La Tunisie avait eu à examiner cette question au niveau bilaté ral, notamment avec la partie italienne et la partie française, et également dans le cadre de l'accord de partenariat avec l'UE.

Cette question, a ajouté la même source, intéresse la Tunisie au premier plan, eu égard au poids qu'elle ne cesse de supporter à cause du phénomène de l'immigration clandestine et de ses incidences humanitaires, sociales et économiques.

Le leader libyen a réclamé lundi à Rome, la somme de 5 milliards d'euros par an à l'UE pour lutter contre l'immigration clandestine. Répondre à la demande libyenne est dans l'intérêt de l'Europe. Sinon, avec l'avancée de millions d'immigrés, l'Europe "pourrait devenir l'Afrique", a affirmé le colonel Kadhafi.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine et l'UE s'engagent à promouvoir les relations bilatérales
Chine: six personnes toujours portées disparues après une collision entre deux navires
Un été, témoin d'incessantes expulsions de Roms, qui « fait rougir la France »
Les liens sino-européens nagent encore dans l'incompréhension mutuelle
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?