100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 03.09.2010 08h41
Les dirigeants israélien et palestinien reprennent les négociations directes à Washington

Le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou et le président palestinien Mahmoud Abbas ont repris jeudi à Washington des négociations directes interrompues depuis 20 mois.

Ces pourparlers visent à mettre fin en une année à six décennies de conflit entre les deux parties.

La secrétaire d'État américaine Hillary Clinton a accueilli la première session de ces pourparlers au siège du département d'État.

« Chacun de vous a franchi une étape importante pour libérer vos peuples du carcan d'une histoire sur laquelle il est impossible de revenir », a déclaré Mme Clinton lors de cette première séance de discussions directes.

« Nous comprenons les soupçons et le scepticisme » que ressentent de nombreuses personnes à propos de ce processus, a-t- elle dit, ajoutant toutefois que les États-Unis croyaient dans la capacité des dirigeants palestinien et israélien à réussir.

« Résoudre le conflit israélo-palestinien est dans l'intérêt national des États-Unis », a-t-elle déclaré, promettant que son pays jouerait un rôle de « partenaire actif et constant dans ce processus ».

« Nous ne pouvons pas imposer une solution et nous n'en imposerons pas. Vous seuls pouvez conclure un accord de paix », a- t-elle ajouté.

M. Nétanyahou a déclaré que tout accord de paix devrait prendre en compte les « besoins sincères de sécurité » d'Israël.

M. Abbas a déclaré que les négociations directes devraient conduire à un accord de paix dans un délai d'un an.

Il a appelé Israël à cesser toutes ses activités de colonisation en Cisjordanie et de mettre fin à l'embargo sur la population de Gaza.

La question de la colonisation fait planer une menace immédiate sur ces pourparlers directs, M. Nétanyahou ayant déclaré mardi qu'il ne prolongerait pas le moratoire sur ces constructions qui doit expirer le 26 septembre.

À l'issue de cette session d'ouverture, MM. Nétanyahou et Abbas et Mme Clinton poursuivrons les discussions dans le cadre d' une réunion à huis clos.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine: six personnes toujours portées disparues après une collision entre deux navires
La Chine est prête à travailler avec l'Espagne pour augmenter la confiance internationale dans l'économie de l'UE et dans l'euro
Les liens sino-européens nagent encore dans l'incompréhension mutuelle
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes