100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 03.09.2010 08h22
L'OLP dément les disputes internes sur la reprise des négociations avec Israël

Un haut responsable palestinien a démenti mardi les disputes au sein de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) sur la reprise des négociations directes avec Israël.

"Il y a des points de vue différentes au sein de l'OLP sur la décision de reprendre le dialogue direct, mais ces divergences portent sur les moyens de servir les intérêts palestiniens par le dialogue", a affirmé Abou Yousef, rappelant que la décision a été prise suite à des débats et des discussions en profondeur.

Il a écarté par ailleurs la possibilité d'un retrait du FPLP de l'OLP pour protester contre la reprise des négociations avec Israël.

"Le FPLP estime que l'OLP est la plus grande réalisation faite pour le peuple palestinien au cours des 50 dernières années et elle reste le seul représentant légitime du peuple palestinien", a- t-il ajouté.

Le FPLP a menacé lundi de se retirer de l'OLP pour protester contre la reprise des pourparlers avec Israël.

Un responsable du FPLP, Jamil Mewher a déclaré à l'agence Chine Nouvelle que son mouvement examinait la possibilité du retrait du comité exécutif de l'OLP pour protester contre la décision de reprendre le dialogue avec Israël.

L'Autorité palestinienne a accepté de reprendre les négociations directes avec Israël le 2 septembre à Washington.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine: six personnes toujours portées disparues après une collision entre deux navires
La Chine est prête à travailler avec l'Espagne pour augmenter la confiance internationale dans l'économie de l'UE et dans l'euro
Les liens sino-européens nagent encore dans l'incompréhension mutuelle
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes