100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 02.09.2010 13h18
L'accord de paix sur le Moyen-Orient peut être conclu d'ici un an, déclare Abbas

Le président de l'autorité palestinienne Mahmoud Abbas a déclaré mercredi à Washington qu'un accord de paix sur le Moyen-Orient peut être conclu d'ici un an.

Lors d'une conférence de presse conjointe avec quatre autres responsables impliqués dans les négociations de paix directes, à savoir le président américain Barack Obama, le président égyptien Hosni Moubarak, le roi Abdallah II de Jordanie et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

M. Abbas a noté qu'il est temps de faire la paix et de mettre fin à l'occupation israélienne.

Il a également condamné l'assassinat de quatre Israéliens en Cisjordanie et a appelé Israël à cesser ses activités de construction de colonies en Cisjordanie.

Lors de cette même conférence de presse, M. Netanyahu avait indiqué un peu plus tôt qu'Israël cherche une paix qui mettra fin au conflit une fois pour toutes et qui durera pour des générations.

"Président Abbas, vous êtes mon partenaire pour la paix. C'est à nous de surmonter le conflit douloureux entre nos peuples et de forger un nouveau début", a déclaré M. Netanyahu.

"Mais la paix doit aussi être défendue contre ses ennemis", a-t-il ajouté, soulignant qu'une paix défendable exige des arrangements sur la sécurité qui puissent résister à l'épreuve du temps et aux difficultés.

Il a appelé M. Abbas à travailler avec lui pour "changer l'avenir".

MM. Abbas et Netanyahu doivent entamer jeudi des négociations directes à Washington, mettant fin à un gel de 20 mois de ce type de contacts entre les deux parties.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine est prête à travailler avec l'Espagne pour augmenter la confiance internationale dans l'économie de l'UE et dans l'euro
Le président chinois Hu Jintao s'entretient avec Kim Jong Il
Les liens sino-européens nagent encore dans l'incompréhension mutuelle
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes