100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 31.08.2010 17h02
Madagascar : la conférence nationale doit se tenir du 13 au 18 septembre

Le président de la Haute Autorité de Transition (HAT) malgache, Andry Rajoelina, a déclaré dimanche soir que la conférence nationale destinée à examiner, entre autres, le calendrier électoral, doit se tenir du 13 au 18 septembre.

S'exprimant lors d'une émission télévisée, M. Rajoelina a expliqué que cette date avait été fixée par la Coordination nationale des organisations de la société civile (Cnosc) et l'Association des aînés.

"La tenue de cette conférence nationale est primordiale, que la communauté internationale va aider ou non, la HAT est prête à contribuer à l'organisation de cette conférence matériellement et financièrement", a -t-il commenté.

La conférence, organisée par la Cnosc, l'Association des aînés et l'Union d'organisation de la société civile (Uosc) devraient par ailleurs avancer des propositions conernant la nouvelle Constitution, a indiqué M. Rajoelina.

Il a soulignée que la société civile avait été désignée par un décret pour organiser cette conférence nationale et qu'aucune opposition ne pourrait annuler sa tenue.

Le 11 août, la HAT et des dizaines de partis politiques ont signé un accord pour tenir les élections législatives le 13 avril 2011 et l'élection présidentielle le 1er juin 2011, dans le but de mettre fin à la crise politique qui a duré depuis plus d'un an et demi.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : des scientifiques annoncent la découverte d'une nouvelle espèce de dinosaure
La Chine pourra assurer à 95% son autosuffisance en céréale en 2020
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti