100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 31.08.2010 11h58
Maurice : une contribution de 274 000 dollars américains pour le Pakistan

Les Mauriciens ont contribué plus de 274 000 dollars américains pour les victimes des inondations au Pakistan au cours d'un Télédon Solidarité, a annoncé vendredi la municipalité de Port-Louis, initiatrice du télédon.

Aux 274 000 dollars reçus jeudi, il faut ajouter les 300 000 dollars (environ 10 millions de roupies) du gouvernement mauricien. Une opération similaire par le biais des SMS avait rapporté 3 500 dollars à 21h30 jeudi. Les Mauriciens peuvent continuer à effectuer des dons en faveur des sinistrés du Pakistan jusqu'au 15 septembre.

Des banques commerciales ont été sollicitées à cet effet alors que des urnes ont été placées lors de différentes manifestations publiques.

Les inondations au Pakistan ont fait plus de 1 400 morts. Au- delà de l'urgence à sauver les gens de la noyade, le Pakistan est confronté pour des mois, voire des années, à la plus grave crise humanitaire de son histoire, avec un cinquième du pays inondé et plus de 17 millions de personnes affectées selon l'ONU.

Quelques 8 millions de sinistrés, dont environ 5 millions de sans-abri, ont besoin d'une aide d'urgence, selon l'ONU. L'aide internationale afflue mais les talibans se prépareraient à lancer des attaques contre les humanitaires étrangers qui arrivent par centaines, a affirmé mercredi un haut responsable américain.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : des scientifiques annoncent la découverte d'une nouvelle espèce de dinosaure
La Chine pourra assurer à 95% son autosuffisance en céréale en 2020
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti