100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 26.08.2010 12h44
Pas de confirmation à Bamako de la libération des otages espagnols

La libération des deux otages espagnols, Pascual et Vilalta, par Al Qaeda au Maghreb (AQMI), n'a été confirmée à Bamako ni par les sources officielles ni par les sources diplomatiques.

"Pour l'instant, nous n'avons reçu aucune information sur la libération des otages espagnols. Nous savons que les négociations sont bien avancées et que les ravisseurs sont prêts à un geste humanitaire pour honorer le mois béni du ramadan. Mais, nous attendons toujours", indique lundi à Xinhua une source diplomatique.

A l'ambassade d'Espagne au Mali, on préfère ne pas commenter cette information diffusée au cours du week-end par des médias internationaux.

Si cette libération a lieu, elle interviendrait quelques jours après l'extradition par Nouakchott vers le Mali du Mauritanien Omar Sid' Ahmed Ould Hamma, dit "Omar le Sahraoui", condamné pour avoir enlevé les humanitaires espagnols en Mauritanie.

Cette extradition était, selon des sources bien informées, l'une des conditions d'AQMI pour libérer les Espagnols. Toutefois, Bamako n'a toujours pas officiellement confirmé cette extradition.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine et l'Afrique du Sud nouent un "partenariat stratégique global"
Chine : Jia Qinglin appelle les habitants du Xinjiang à lutter contre l'extrémisme, le séparatisme et le terrorisme
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti