100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 26.08.2010 08h08
Un responsable de la RPDC rencontre l'ancien président américain Jimmy Carter

Le président du présidium de l'Assemblée populaire suprême de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), Jim Yong Nam, a reçu mercredi à Pyongyang l'ancien président américain Jimmy Carter, a rapporté l'agence de presse officielle de la RPDC (Kcna).

"Les deux hommes ont eu "une conversation cordiale", selon l'agence Kcna.

M. Carter est arrivé mercredi après-midi à Pyongyang à bord d'un jet privé pour essayer d'obtenir la libération d'un Américain emprisionné en RPDC.

Il a été accueilli à l'aéroport international de Pyongyang par le vice-ministre des Affaires étrangères de la RPDC Kim Kye Gwan.

M. Carter n'a fait aucune déclaration à son arrivée.

Selon les médias américaisn, Jimmy Carter se rend à Pyongyang pour négocier la libération d'un Américain emprisionné depuis le 25 janvier en RPDC pour l'entrée illégale dans le pays.

Ajalon Machli Gomes, 30 ans, ancien professeur d'anglais en Corée du Sud, a été condamné à huit ans de prison et à une amende de 700.000 dollars.

L'administration Obama a refusé mardi de commenter la visite de Jimmy Carter à Pyongyang, affiramnt que Washingont n'avait pas l'intentioin d'envoyer un émissaire à Pyongyang et qu'elle continuerait à suivre l'affaire de Gomes et à négocier sa libération à travers les diplomates suédois à Pyongyang

Jimmy Carter, prix Nobel de la paix, a déclaré qu'il se rendrait à Pyongyang à titre privé, comme l'ancien président Bill Clinton, qui avait obtenu en août dernier la libération de deux journalistes américaines détenues par Pyongyang pour l'entrée illégale dans le pays.

Laura Ling et Euna Lee, qui travaillaient pour la chaîne Current TV, ont été arrêtées en mars 2009 pour l'entrée illégale en RPDC depuis la frontière de la Chine, et ont été condamnées à 12 ans de prison.

Suite à la visite de Clinton à Pyongyang, où il a été reçu par le dirigeant de la RPDC Kim Jong II, Pyongyang a annoncé la libération des deux Américaines.

Jimmy Carter a effectué une visite historique en RPDC en 1994, contribuant à désamorcer une crise sur le programme nucléaire de la RPDC.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine et l'Afrique du Sud nouent un "partenariat stratégique global"
Chine : Jia Qinglin appelle les habitants du Xinjiang à lutter contre l'extrémisme, le séparatisme et le terrorisme
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti