100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 25.08.2010 08h21
France : le ministre de l'intérieur prêt à recevoir le président de la Conférence des évêques sur les expulsions de Roms

Le ministre français de l'Intérieur Brice Hortefeux s'est dit lundi "disposé" à recevoir le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris et président de la Conférence des évêques de France, pour discuter des critiques de certains hommes d'Eglise catholique contre la politique sécuritaire du gouvernement français, notamment sur les expulsions de Roms en France.

Sur Europe 1, le ministre français de l'Intérieur a assuré lundi matin que "si certains (hommes d'Eglise) souhaitent me rencontrer, je serai heureux de le faire".

De sa part, le cardinal André Vingt-Trois a dit un peu plus tard à l'AFP qu'il est "tout disposé" à rencontrer le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux "dans les prochaines semaines".

Dimanche depuis sa résidence d'été de Castel Gandolfo, le pape Benoît XVI a appelé en français devant des pèlerins français à la "fraternité universelle" et à la nécessité de "savoir accueillir les légitimes diversités humaines".

Selon des médias locaux, certains hommes d'Eglise ont fait cause commune pour dénoncer la politique sécuritaire du gouvernement français.

La France a durci sa politique envers les Roms ou les gens de voyage, accusés d'avoir provoqué des problèmes sociaux même sécuritaires, après des incidents de violences survenus fin juillet à Saint-Aignan (ouest), où une gendarmerie a été attaquée par des Roms à la suite de la mort d'un jeune membre de leur communauté.

Jeudi dernier, plusieurs dizaines de Roms ont été reconduits dans leurs pays d'origine sur la base d'un "retour volontaire" depuis Lyon et Paris.

Selon M. Hortefeux, "il y a 88 camps qui ont été démantelés et il y aura 850 Roms qui seront reconduits - sur la base du volontariat et avec un concours financier - dans leurs pays".

"Il y a une réalité simple dans notre pays : c'est que l'on doit respecter des lois et la loi dit qu'il est interdit d'occuper des aires sans autorisation ... Nous agissons dans le cadre des lois", a-t-il justifié.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : Jia Qinglin appelle les habitants du Xinjiang à lutter contre l'extrémisme, le séparatisme et le terrorisme
Li Keqiang demande la mise en oeuvre du plan de construction de logements abordables
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti
Le pays qui pense « promouvoir ses relations publiques » est obligé de s'infliger de durs exercices pour améliorer ses qualités naturelles