100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 23.08.2010 13h15
Le Venezuela convient de coopérer avec la Colombie dans la lutte contre les crimes transfrontaliers (ministre colombien)

Le Venezuela a convenu de coopérer avec la Colombie dans le cadre de la lutte contre les crimes transfrontaliers, a déclaré dimanche le ministre colombien de la Défense, Rodrigo Rivera.

"L'accord bilatéral consistera en une entente mutuelle tous azimut destinée à lutter contre tout les types de crimes, dont ceux rentrant dans le cadre des activités militaires et policières", a fait remarquer M. Rivera lors d'une interview accordée à un journal local, à l'issue d'un entretien tenu vendredi à Caracas avec son homologue vénézuélien Carlos Mata.

La frontière Colombie-Venezuela, qui s'étend sur 2.000 km, est fréquentée par différents groupes armés et des trafiquants de drogue.

M. Rivera s'est mis d'accord avec M. Mata pour établir "une ligne directe et blindée consacrée au partage des informations collectées afin de lutter contre les crimes perpétrés des deux côtés de la frontière", une mesure s'inscrivant dans le cadre d'un mécanisme de sécurité composé de cinq commissions de travail bilatérales ayant pour mission de restaurer les relations diplomatiques.

La Colombie "continuera à insister pour que tous les pays de la région respectent leurs obligations de lutte contre le traffic de drogue et le terrorisme", a-t-il souligné.

Le 22 juillet, le Venezuela a suspendu ses relations diplomatiques avec la Colombie et a intensifié ses déploiements militaires le long de la frontière, en guise de représailles suite aux allégations de Bogota selon lesquelles des rebelles colombiens se seraient réfugiés sur le territoire vénézuélien.

Le nouveau président colombien Juan Manuel Santos et son homologue vénézuélien Hugo Chavez ont convenu le 10 août de restaurer les relations diplomatiques à l'issue d'un long entretien tenu à Santa Marta, une ville colombienne se situant au large des Caraïbes.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hausse de 42,4% du chiffre d'affaires des entreprises centrales sur les premiers sept mois de l'année
Chine: 27, 66 millions d'hectares de champs ont été transformés en forêts ces dix dernières années
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti
Le pays qui pense « promouvoir ses relations publiques » est obligé de s'infliger de durs exercices pour améliorer ses qualités naturelles
L'équilibre entre le travail et la vie constitue le moteur des forces productives