100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 20.08.2010 16h13
La RPDC demande au Japon des excuses et des réparations pour ses crimes passés

La République populaire démocratique de Corée (RPDC) a demandé vendredi au Japon de lui présenter sans délai des excuses et de proposer des réparations pour ses crimes passés.

Dans un communiqué publié par l'agence de presse officielle KCNA, un porte-parole du ministère des Affaires étrangères de la RPDC a critiqué le gouvernement japonais pour avoir présenté des excuses uniquement à la Corée du Sud au sujet de la colonisation de la péninsule coréenne, sans mentionner à aucun moment le nom de la RPDC.

Au cours du siècle passé, le Japon a commis des crimes pour lesquels il a toujours refusé de proposer des réparations et qui ont causé tant de tort au peuple coréen, indique le communiqué.

Le porte-parole a déclaré que le Japon ne peut pas fuir éternellement le devoir qu'il a de s'excuser et de proposer des réparations à la RPDC pour ses actes passés. "Il doit sans plus tarder présenter des excuses et proposer des réparations pour les crimes affreux commis contre le peuple coréen", a-t-il martelé.

Il a également déclaré que le Japon doit désormais cesser de tricher avec l'histoire et de renforcer son armée en vue de s'approprier les îles Tok.

Le Japon a forcé la Corée à signer le "Traité d'annexion de la Corée" le 22 août 1910, qui est entré en vigueur sept jours plus tard et a institué la domination coloniale de la Corée par le Japon.

La Corée n'a été libérée qu'en 1945, après la reddition du Japon aux Alliés à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine: 27, 66 millions d'hectares de champs ont été transformés en forêts ces dix dernières années
Les investissements directs chinois à l'étranger pour les 7 premiers mois de cette année ont dépassé 26,7 milliards de dollars
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti
Le pays qui pense « promouvoir ses relations publiques » est obligé de s'infliger de durs exercices pour améliorer ses qualités naturelles
L'équilibre entre le travail et la vie constitue le moteur des forces productives
Les images d'une évacuation musclée de squatteurs suscitent une polémique qui montre l'échec de la nouvelle politique française d'immigration