100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 20.08.2010 15h44
Madagascar : la SADC soutient le dialogue entre malgache

La résolution de la communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) à l'issue de son 30ème sommet qui s'est tenu à Windhoek, Namibie, mercredi, met en exergue le soutien de cette instance au processus de dialogue inter-malgache.

« Le sommet recommande à la SADC, à l'Union Africaine et plus largement à la communauté internationale à apporter leur appui politique, technique, matériel et financier au processus de dialogue malgacho-malgache », indique la résolution.

Toutefois la SADC conditionne cet appui à « la nécessité de l'élargissement du processus de dialogue ». « Celui-ci devrait observer également les principes fondamentaux de neutralité, de consensus, la crédibilité et l'inclusivité », stipule la résolution du sommet.

L'espace de concertation des partis politiques, parmi les initiateurs de l'accord politique signé le vendredi 13 août dernier se réjouit de cette position de la SADC. « C'est encourageant », estime Benjamina Ramarcel-Ramanantsoa, l'un des leaders de cette espace.

La question de l'élargissement du processus est pourtant interprétée de différentes manières par les forces politiques. Les mouvances des trois anciens présidents, Didier Ratsiraka, Albert Zafy et Marc Ravalomanana estiment que « c'est le dialogue entre les 4 mouvances, initialement établies par la communauté internationale, qui devrait être continué ».

« En signant l'accord politique vendredi dernier, sans les trois anciens Présidents, le président de la Haute Autorité de Transition n'a fait que reconstituer sa mouvance qu'il a déclaré, il y a quelques mois, dissoute. Le dialogue ne peut maintenant que poursuivre », a lancé Fetison Rakoto Andrianirina de la mouvance Ravalomanana Benjamina Ramarcel-Ramanantsoa, qui est également membre de la HAT estimant qu' « une nouvelle inclusivité prônant l'approche partis mais non plus l'approche mouvance a déjà été entamée ».

« Plus aucun partis politique ne devrait plus être écarté du processus », estime-t-il.

Un bureau de liaison sera établi par la SADC à Madagascar pour soutenir le processus de dialogue. En attendant son issu, les sanctions prononcées à l'encontre de la Grande île sont maintenues « jusqu'à ce que le retour à la normalité constitutionnelle soit effective ».

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine: 27, 66 millions d'hectares de champs ont été transformés en forêts ces dix dernières années
Les investissements directs chinois à l'étranger pour les 7 premiers mois de cette année ont dépassé 26,7 milliards de dollars
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti
Le pays qui pense « promouvoir ses relations publiques » est obligé de s'infliger de durs exercices pour améliorer ses qualités naturelles
L'équilibre entre le travail et la vie constitue le moteur des forces productives
Les images d'une évacuation musclée de squatteurs suscitent une polémique qui montre l'échec de la nouvelle politique française d'immigration