100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 19.08.2010 17h10
La centrale iranienne de Bouchehr favorise la non-prolifération, selon Moscou

La centrale nucléraire iranienne de Bouchehr, qui sera mis en service, favorisera le régime de non- prolifération nucléaire, selon le ministre russe des Affaires é trangère Sergeï Lavrov.

"C'est la plus importante mesure qui force l'Iran à s'attacher au régime de non-prolifération nucléaire", a commenté mercredi M. Lvrov.

Selon lui, il n'y a aucun risque de prolifération nulcéaire avec cette centrale, construite avec l'aide de la Russe. Il a souligné que le projet avait été réalisé sous un contrôle strict de l'Agance internationale de l'énergie atomique (AIEA).

Les travaux de la centrale de Bouchehr avaient été lancés en 1975 par certaines compagnies de construction allemandes, avant d' être suspendus suite à la révolution islamique de 1979 en Iran, sur fond de l'embargo imposé par les Etats-Unis. En 1998, la Russie a signé un contrat avec l'Iran pour achever le projet.

Bien que l'Iran déclare que la centrale est destinée à produire de l'énergie civile, les pays occidentaux craignent qu'il ne cherche à développer l'armes nucléraire.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine: 27, 66 millions d'hectares de champs ont été transformés en forêts ces dix dernières années
Les investissements directs chinois à l'étranger pour les 7 premiers mois de cette année ont dépassé 26,7 milliards de dollars
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti
Le pays qui pense « promouvoir ses relations publiques » est obligé de s'infliger de durs exercices pour améliorer ses qualités naturelles
L'équilibre entre le travail et la vie constitue le moteur des forces productives
Les images d'une évacuation musclée de squatteurs suscitent une polémique qui montre l'échec de la nouvelle politique française d'immigration