100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 19.08.2010 08h14
Le Liban accorde le permis de travail aux réfugiés palestiniens

Le Parlement libanais a approuvé mardi la proposition visant à accorder des permis de travail aux réfugiés palestiniens, a rapporté l'Agence de presse nationale du Liban.

Les législateurs ont approuvé la proposition lors de la modification de la Loi du Travail du Liban de 1946.

Pour le moment, plus de 400.000 réfugiés palestiniens vivent au Liban et la plupart d'entre eux vivent dans 12 camps de réfugiés gérés par l'Office de secours et de travaux des Nations Unies ( UNRWA).

Sans permis de travail, la plupart des réfugiés palestiniens peuvent trouver seulement des emplois mal payées dans le marché noir. Il leur interdit aussi de travailler dans plus de 25 professions.

"Aujourd'hui, nous pouvons travailler avec le permis de travail, mais nous affrontons encore des difficultés. Nous ne pouvons pas encore travailler comme avocat, pharmacien, etc.", a déploré Gaby Jamar, un journaliste palestinien né et vivant au Liban.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les investissements directs chinois à l'étranger pour les 7 premiers mois de cette année ont dépassé 26,7 milliards de dollars
La Chine a publié une interprétation juridique relative à des différends liés aux investissements étrangers
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti
Le pays qui pense « promouvoir ses relations publiques » est obligé de s'infliger de durs exercices pour améliorer ses qualités naturelles
L'équilibre entre le travail et la vie constitue le moteur des forces productives
Les images d'une évacuation musclée de squatteurs suscitent une polémique qui montre l'échec de la nouvelle politique française d'immigration