100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 19.08.2010 08h04
La RPDC dénonce les manoeuvres militaires américano-sud-coréennes

La République populaire démocratique de Corée (RPDC) a dénoncé les exercices militaires conjointes américano-sud-coréennes mercredi, estimant qu'il s'agissait d'une "intolérable provocation martiale", a rapporté l'agence de presse officielle KCNA.

"L'exercice militaire est une guerre nucléaire expérimentale de grande ampleur (de part le nombre de) troupes modernes impliquées. Les obus de combat sont utilisés dans des conditions simulées, ce qui est destiné à monter une attaque préventive", a indiqué le porte-parole du Comité national de la paix de la RPDC.

Le porte-parole a indiqué que les exercices qui se déroulent actuellement sous le prétexte du naufrage d'un bâtiment de guerre sud-coréen, le Cheonan, ont clairement démontré le degré de folie du Sud et de ses alliés dans la préparation de la guerre.

Il a affirmé que l'armée et le peuple de la RPDC ne resteraient jamais spectateurs face à la provocation militaire et aux décisions guerrières des Etats-Unis et de la Corée du Sud, mais qu'ils assèneraient des coups imprévisibles et sévères à l'ennemi à tout moment et à n'importe quel endroit.

Un porte-parole de l'état-major de l'Armée populaire de Corée a publié une déclaration le 15 août, accusant les exercices mixtes, baptisés Ulji Freedom Guardian, d'être la préparation d'une " guerre totale".

"Les exercices militaires représentent la phase des actions concrètes destinées à une véritable invasion militaire", a indiqué le porte-parole.

L'opération Ulji Freedom Guardian, qui se tient du 16 au 26 août, est effectuée par plus de 30.000 soldats américains et 56. 000 Coréens.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les investissements directs chinois à l'étranger pour les 7 premiers mois de cette année ont dépassé 26,7 milliards de dollars
La Chine a publié une interprétation juridique relative à des différends liés aux investissements étrangers
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti
Le pays qui pense « promouvoir ses relations publiques » est obligé de s'infliger de durs exercices pour améliorer ses qualités naturelles
L'équilibre entre le travail et la vie constitue le moteur des forces productives
Les images d'une évacuation musclée de squatteurs suscitent une polémique qui montre l'échec de la nouvelle politique française d'immigration