100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 17.08.2010 16h54
Madagascar : les trois mouvances comptent améliorer l'accord de Maputo

Le camp des trois mouvances des anciens chefs d'Etat, Albert Zafy, Didier Ratsiraka et Marc Ravalomanana, s'en tient aux accords de Maputo et d'Addis Abeba quant à la résolution de la crise à Madagascar et ils vont essayer d'apporter quelques améliorations à ces accords, selon les dires de Fetison Rakoto Andrianirina de la mouvance Ravalomanana.

Aucun détail sur ces améliorations n'a été divulgué pour le moment par les représentants des trois mouvances. En effet, c'est dans cette optique qu'une réunion a lieu durant deux jours à l'hôtel Carlton à Antananarivo, capitale malgache, entre les leaders de ces trois mouvances et ses partisans. Une rencontre qui s'achève samedi au même endroit où l'ensemble de la classe politique malgache est conviée pour connaître la position de cette entité des trois anciens chefs d'Etat. D'après toujours Fetison Rakoto Andrianirina, les résolutions de cette réunion sera soumise à la Communauté pour le développement de l'Afrique Australe ou Sadc le 18 Août 2010 à Namibie.

«Nous ne reconnaissons que Joaquim Chissano en tant que médiateur attitré de la crise malgache. Pour ce qui est de la solution consensuelle et inclusive à cette crise, il n'y a que les accords de Maputo et d'Addis Abeba qui puissent sortir de la Grande Île de cette impasse politique», a-t-il précisé.

Sur ce sujet, Régis Manoro de la mouvance Zafy a expliqué que les accords signés par les partis politiques à Ivato, au nord de la capitale cette semaine, ne sont guère différents à ceux de Maputo et d'Addis Abeba. Les trois mouvances pensent même que ces derniers sont les plus explicites et mieux adéquats à la situation actuelle dans le pays.

En ce qui concerne la médiation malgacho-malgache initiée par la Coordination nationale des organisations de la société civile ou Cnosc, Fetison Rakoto Andrianirina n'est pas convaincue que leurs actions sont vraiment cautionnées par la Communauté internationale.

«Si nous nous trompons, que la Cnosc prouve ce soutient international», ajoute-t-il.Néanmoins, la Cnosc est parmi les invités au Carlton durant la cérémonie de clôture de la réunion organisée par les trois mouvances à l'Hôtel Carlton ce samedi. Tout comme l'ensemble des partis politiques regroupés au sein de l'Espace de concertation, et qui ont été l'instigateur de la signature des accords politiques avec le Président de la Haute Autorité de la transition, Andry Rajoelina vendredi.

Source: xinhua

Commentaire
Nous demandons le SADC de ne se soumettre au technique des putchistes. Le peuple Malagasy ...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine a publié une interprétation juridique relative à des différends liés aux investissements étrangers
Chine: aucun lien entre lait en poudre et puberté précoce
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti
Le pays qui pense « promouvoir ses relations publiques » est obligé de s'infliger de durs exercices pour améliorer ses qualités naturelles
L'équilibre entre le travail et la vie constitue le moteur des forces productives
Les images d'une évacuation musclée de squatteurs suscitent une polémique qui montre l'échec de la nouvelle politique française d'immigration