100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 17.08.2010 16h44
Le commandant de la FINUL rencontre le chef du gouvernement libanais

Le commandant de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL), le général Alberto Asarta Cuevas, a rencontré séparément lundi le Premier ministre libanais, Saad Hairiri et le porte-parole du Parlement du Liban, Nabih Berri, à Beyrouth, la capitale libanaise.

Les discussions ont notamment porté sur la situation au Sud- Liban et sur l'enquête de la FINUL sur le récent incident survenu à la frontière avec Israël, à proximité de la localité d'Aadaissé. Au début du mois août, des tirs ont été échangés entre les armées israélienne et libanaise. L'incident a fait quatre morts.

« Cet incident tragique doit rester isolé. J'ai reçu l'assurance de toutes les parties qu'elles souhaitent désamorcer les tensions et continuer à travailler étroitement avec la FINUL afin de ramener et de maintenir le calme dans la zone. Personne ne souhaite une escalade », a souligné le général Alberto Asarta Cuevas.

Le secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix, Alain Le Roy, avait qualifié l'incident comme « le plus sérieux » depuis 2006, date de la fin du conflit qui a opposé Israël au mouvement libanais Hezbollah.

Le commandant de la FINUL a également abordé l'application de la résolution 1701 du Conseil de sécurité qui prévoit le respect par les différentes parties du tracé de la Ligne Bleue qui sépare les deux pays. Il a également souligné la nécessité de garder une coopération étroite entre la FINUL et l'armée libanaise.

Au lendemain de l'incident, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, avait appelé les deux parties à faire preuve « d'un maximum de retenue » et avait « regretté la perte de plusieurs vies humaines » lors de cet incident.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine: aucun lien entre lait en poudre et puberté précoce
Chine-reste du monde : Nouveaux accords de prêt préférentiel pour l'aide extérieure
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti
Le pays qui pense « promouvoir ses relations publiques » est obligé de s'infliger de durs exercices pour améliorer ses qualités naturelles
L'équilibre entre le travail et la vie constitue le moteur des forces productives
Les images d'une évacuation musclée de squatteurs suscitent une polémique qui montre l'échec de la nouvelle politique française d'immigration