100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 04.08.2010 13h01
Quatre morts dans des affrontements entre les armées libanaise et israélienne (TV)

Trois soldats et un journaliste libanais ont été tués mardi dans les affrontements qui ont opposé les forces israéliennes et l'armée libanaise dans la région d'Adisah, dans le sud du Liban, a rapporté la chaîne de télévision panarabe Al-Jazira.

Quatre autres soldats et un correspondant de la chaîne Al-Manar ont également été blessés, selon le média.

Plus tôt, Al-Jazira avait rapporté qu'un officiel israélien et deux soldats libanais avaient été tués dans les affrontements.

Le Premier ministre libanais Saad Hariri a demandé aux Nations Unies de faire pression sur Israël pour que ce dernier applique la Résolution 1701, alors que le président du parlement, Nabih Berri, et le gouvernement libanais se sont plaints qu'Israël violait cette résolution, selon Al-Jazira.

Les armées libanaise et israélienne et les officiels de la sécurité ont confirmé les affrontements.

"Les Israéliens ont tiré quatre roquettes qui ont atterri près d'une position de l'armée libanaise dans le village d'Adisah et l' armée libanaise a répondu", a expliqué un officiel de la sécurité libanaise dans la zone, ajoutant que deux maisons ont été endommagées par les roquettes.

Cependant, les Forces israéliennes de défense (IDF) ont confirmé dans un communiqué publié mardi après-midi qu'on avait tiré "récemment" sur une force israélienne depuis le Liban.

Selon le communiqué, des soldats israéliens effectuaient une mission de routine sur le territoire israélien, dans une zone qui s'étend entre la "ligne bleue" (frontière reconnue au niveau international entre Israël et le Liban) et la clôture de sécurité, "par conséquent sur le territoire israélien".

D'après la chaîne de télévision israélienne Channel 10, des sources de l'armée israélienne ont déclaré à la chaîne que les soldats libanais ont tiré sur un bulldozer israélien le long de la frontière entre la communauté frontalière israélienne de Misgav Am et le village libanais d'Aadaise.

Le média a rapporté qu'un soldat libanais a ouvert le feu car il pensait que les véhicules israéliens traversaient la frontière pendant une opération de nettoyage de la clôture. L'armée israélienne a bombardé la source du tir, d'après les reportages préliminaires.

Ces affrontements sont les premiers du genre depuis la guerre de 2006 entre Israël et le groupe armée chiite libanais Hezbollah, qui a duré 34 jours et qui a pris fin avec la Résolution 1701 de l' ONU.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Nouvelle propriétaire de Volvo, l'entreprise chinoise Geely ambitionne de restaurer la grandeur de la marque
La Chine a fourni une assistance humanitaire de dix millions de yuans au Pakistan
La forte croissance de la population de l'UE est-elle due à l'immigration ?
Un expert regarde la Chine de l'extérieur
Sûre de son bon droit, la Chine doit insister pour que l'OMC prenne en compte ses réclamations
Les facteurs non économiques du taux élevé de la mortalité maternelle en Afrique
La Chine est-elle prête à devenir une grande puissance en matière d'investissement ?