100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 03.08.2010 07h56
Ahmadinejad souhaite avoir des "discussions en face-à-face" avec Obama

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a annoncé lundi être prêt à tenir des "discussions en face-à-face" avec son homologue américain Barack Obama au sujet des développements du monde, lors de la prochaine Assemblée générale des Nations Unies, a rapporté l'agence de presse officielle IRNA.

"Je voudrais déclarer que je suis prêt à avoir des discussions en face-à-face, en présence des médias du monde, avec le président américain lors de l'Assemblée générale (prochaine) de l'ONU", a déclaré M. Ahmadinejad, cité par IRNA.

Tenant ces propos lors d'une rencontre avec des expatriés iraniens à Téhéran, M. Ahmadinejad a également déclaré : "L'Iran appelle à des discussions avec les Etats-Unis en partant des principes de respect mutuel et de justice au plus haut niveau", selon IRNA.

Le président iranien avait auparavant réaffirmé être prêt à avoir des débats publics sur des questions internationales avec le président américain Barack Obama.

Par ailleurs, selon Press TV, une chaîne de télévision iranienne par satellite, M. Ahmadinejad a critiqué les puissances occidentales en raison des sanctions imposées par celles-ci contre l'Iran, les accusant d'hypocrisie en indiquant, d'un ton ironique, que ces puissances qui disposent d'un imposant arsenal d'armements nucléaires craignaient la mise au point d'une seule bombe nucléaire par l'Iran.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine a fourni une assistance humanitaire de dix millions de yuans au Pakistan
La Chine n'a jamais aspiré intentionnellement à la balance commerciale favorable
Un expert regarde la Chine de l'extérieur
Les facteurs non économiques du taux élevé de la mortalité maternelle en Afrique
Sûre de son bon droit, la Chine doit insister pour que l'OMC prenne en compte ses réclamations
La Chine est-elle prête à devenir une grande puissance en matière d'investissement ?
Chine : éventuelle hausse des prix des céréales due à leurs achats par des capitaux étrangers