100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 02.08.2010 16h47
Le Chili et la Chine élargiront leurs relations commerciales (INTERVIEW)

Le Chili et la Chine élargiront davantage leurs relations commerciales alors que l'accord de libre-échange entre les deux pays entre dans une nouvelle phase à partir de dimanche, a indiqué un responsable chilien.

Dans la phase actuelle, les échanges commerciaux entre les deux pays s'étendront au-delà des marchandises pour couvrir le secteur des services, selon un protocole supplémentaire de l'accord de libre-échange sino-chilien, signé en 2006, a indiqué Mario Artaza, responsable en chef des Affaires asiatiques et océaniques au ministère chilien des Affaires étrangères, lors d'un entretien récemment accordé à Xinhua.

Le protocole permettra l'ouverture réciproque du marché aux fournisseurs de services des deux pays, a-t-il ajouté.

Le Chili est le premier pays d'Amérique latine à avoir signé un accord de libre-échange avec la Chine et les échanges commerciaux entre les deux pays ont atteint en 2009 un record de 16,5 milliards de dollars américains, a relevé le responsable.

"Au cours des six premiers mois de 2010, les échanges commerciaux bilatéraux ont déjà dépassé 10 milliards de dollars", a-t-il déclaré.

"Depuis 2005, la Chine et le Chili ont emprunté un itinéraire commun les menant vers le libre-échange", a fait remarquer M. Artaza.

Les deux pays jouiront d'un "avenir très actif concernant les échanges commerciaux, la coopération et tout ce qui est lié aux investissements, (le secteur) où la relation bilatérale présente le plus important potentiel", a-t-il affirmé.

"La relation bilatérale est construite sur une base solide de 40 ans de relations diplomatiques non interrompues", a souligné M. Artaza, qui avait été représentant commercial du Chili en Chine pendant cinq ans.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine a fourni une assistance humanitaire de dix millions de yuans au Pakistan
La Chine n'a jamais aspiré intentionnellement à la balance commerciale favorable
Un expert regarde la Chine de l'extérieur
Les facteurs non économiques du taux élevé de la mortalité maternelle en Afrique
Sûre de son bon droit, la Chine doit insister pour que l'OMC prenne en compte ses réclamations
La Chine est-elle prête à devenir une grande puissance en matière d'investissement ?
Chine : éventuelle hausse des prix des céréales due à leurs achats par des capitaux étrangers